EN : Idriss Saâdi, l’oublié de Gourcuff

Tout le monde est unanime à dire que la pointe de l’attaque algérienne pourrait être le maillon faible des Verts lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. C’est que l’entraîneur national, Christian Gourcuff, a fait appel à une doublure à Islam Slimani qui est passée complètement à côté de la plaque depuis la saison dernière en club. On fait allusion à Ishak Belfodil, que la formation italienne de Parme a décidé de mettre sur le marché des transferts durant l’actuel période des transferts d’hiver. Un choix que beaucoup d’observateurs ont critiqué, surtout que le technicien breton avait toute la latitude de faire appel à un autre attaquant en forme, à l’image d’Idriss Saadi.Le buteur attitré de Clermont Foot a encore fait parler la poudre face à Nancy lors de la dernière journée avant la trêve hivernale. Auteur de son 11e but en 18 journées, le franco-algérien de 22 ans, originaire d’Oran et formé à l’AS Saint-Etienne, caracole en tête du classement des buteurs dans le championnat de Ligue 2. Sur l’année civile complète il termine tout simplement meilleur buteur du championnat français de seconde division. Une performance qui mérite d’être saluée ! Buteur prolifique au sein d’une équipe clermontoise en difficulté, cet attaquant racé présente ainsi le bilan flatteur de 18 buts inscrits en 2014, qui lui confère le titre honorifique de meilleur buteur de Ligue 2 sur l’année civile. Prototype de l’avant-centre moderne, le joueur formé à l’AS Saint-Etienne avec Faouzi Ghoulam, passé également par le Stade de Reims où il a côtoyé Aïssa Mandi ou encore le Gazélec d’Ajaccio avec Raïs M’Bolhi, possède un bagage technique fourni qui lui permet d’ajuster la mire de façon précise et variée. Doté d’un bon jeu de tête et d’une force de frappe étourdissante le jeune algérien fait partie des joueurs les plus suivis au sein de l’antichambre du football français.Véloce et adroit devant les buts Saadi possède des qualités de finisseur qu’il ne manquera pas d’exprimer au niveau supérieur au regard de l’intérêt qu’il suscite actuellement. Des statistiques remarquables qui ont également interpellé le staff de la sélection algérienne, puisque ce buteur naissant figure dans la liste des joueurs suivis par Christian Gourcuff. Véritable révélation en Ligue 2 où il parvient enfin à exprimer tout son potentiel, l’ancien Stéphanois non désiré par Christophe Galtier (18 apparitions en Ligue 1 mais 0 but), n’a en effet jamais caché son désir de poursuivre une carrière internationale chez les Verts d’Algérie. Un rêve qui deviendra sans doute une réalité si celui-ci poursuit sur sa lancée en 2015. On l’attend d’ailleurs après la CAN.

Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>