charfip3

ÉLECTIONS LOCALES : 334 recours déposés par l’ANIE auprès du Conseil d’Etat

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi, a déclaré dimanche, lors d’une conférence de presse organisé à Alger, que plus de 330 recours ont été déposés au niveau du conseil d’État de la part des délégations de l’anie.
En effet, Charfi a avancé dimanche lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan des préparatifs en cours au titre des élections locales du 27 novembre en cours, que l’ANIE a déposé plus de 334 recours au niveau du Conseil de l’État, et a affirmé que 18 rapports et 4 instructions ont été rédigé concernant l’encadrement du processus des élections et l’encadrement des bureaux de votes. Quant aux recours Charfi a précisé que 92% d’entre eux ont été déposé par les délégations de wilayas citant, à titre d’exemple : 50 recours à Oum el Bouaghi, 24 à Béjaïa, 24 à Biskra, 41 à Tiaret, 13 à Alger ; 15 à M’Sila, 18 à Relizane et 25 à Tissemsilt. Selon le même responsable, le corps électoral s’est élevé, au terme de la révision exceptionnelle des listes électorales, à 23 717 479 électeurs répartis sur 58 wilayas, le nombre des nouveaux inscrits sur les listes est de l’ordre de 669 902 électeurs, contre 474 742 individus radiés des listes, a-t-il fait savoir, jugeant que ces chiffres étaient « ordinaires » expliqués par des raisons objectives tels que la mort, le déménagement, les doublons, et les cas d’incapacité. Quant aux documents électoraux en rapport avec le scrutin, Charfi a indiqué que « toutes les wilayas avaient reçu leurs quotas, début septembre passé », faisant état de la distribution de 1 612 500 cartes de vote sur les 58 wilayas et ministères concernés. Quant au nombre de cartes retirées par les nouveaux inscrits suite à la révision exceptionnelle des listes électorales, leur nombre s’élève à 668 257 cartes, contre 951 099 cartes ayant été retirées de nouveau, en vue de leur utilisation à l’occasion des élections de novembre prochain. Pour lui, cette démarche « témoigne de la conscience du citoyen quant au devoir d’exprimer sa voix ». L’intervenant affirme que « les préparatifs sont en cours, en vue de mener à bien ce prochain rendez-vous électoral », d’autant, a-t-il ajouté, que toutes les wilayas ont été dotées de 145 800 boîtes d’encre indélébile et de 25 432 000 enveloppes pour les APC et les APW. Concernant l’encadrement des bureaux de vote, Charfi a affirmé que l’opération requiert la mobilisation de 800.000 encadreurs pour 61 696 bureaux et de 13.326 centres électoraux. Dans ce contexte, Charfi a relevé que l’autorité indépendante a un fichier important d’anciens encadreurs expérimentés et impartiaux, en sus des nouveaux encadreurs qui ont été mobilisés par les délégations de wilaya, et d’une liste de Hofad Amana. Il a affirmé également que l’encadrement est assuré à 94%, dans l’attente de la désignation de ce qu’il en reste, les prochains jours.

Huit communes sans aucune liste de candidatures
En revanche, le chef de l’autorité a indiqué que 5 848 listes ont été déposées pour les élections de renouvellement des conseils municipaux, dont 4 860 partis politiques représentant 40 formations politiques et 988 listes indépendantes, déclarant que 45 communes ont soumis une seule liste, alors qu’aucune candidature n’a été enregistrée dans 8 communes. En terme de chiffre Charfi a révélé que le P/FLN est entré avec 1 242 dossiers dans 58 wilayas, le RND avec 1073 dossiers dans 56 wilayas, le Front d’El-Moustakbal avec 782 dossiers dans 53 wilayas, El Binaâ avec 510 dans 51 wilayas, le MSP avec 500 dossiers dans 51 wilayas, la voix du peuple ( sawt el chaâb) 170 dossiers et 36 wilayas, le FFS 131 dossiers dans 10 wilayas, le parti Hizb El Djadid 77 dossiers dans 22 wilayas, El-Djazaïr El-Jadida 50 dossiers dans 20 wilayas.
Concernant les conseils de wilayas APW, l’anie a recensé 429 listes de candidature, dont 341 partis et 88 indépendants, le FLN a déposé 56 listes, le RND 51 listes, Al-Moustakbal 50 listes, Al-Binaâ 46 listes et le MSP 42 listes.
Sarah Oubraham