charfip3

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L’ANIE rappelle les conditions d’éligibilité des candidats

L’Autorité nationale indépendante des élections a publié dans un communiqué les conditions exigées pour les partis politiques pour valider les candidatures au scrutin législatif du 12 juin prochain et ce à travers les 58 wilayas du pays. Ainsi les partis politiques désireux de participer aux prochaines joutes électorales devraient présenter des listes de candidatures parrainées par pas moins de 25 000 signatures d’électeurs inscrits sur les listes électorales, et ce à travers au moins 23 wilayas du pays avec au moins 300 signatures pour chaque wilaya comme stipulé dans la nouvelle loi électorale. Une fois cette condition remplie, explique l’Anie de Mohamed Charfi , « les formulaires de parrainage signés devraient être remis au président de la Commission de la circonscription électorale comme indiqué dans l’article 266 du régime électoral. Autrement dit au juge, président de la commission électorale wilayale pour le contrôle des signatures et de leur authentification dans le cadre de la nouvelle loi portant régime électoral avec procès-verbal dont une copie à remettre au représentant légal de la liste électorale ». S’agissant du dépôt des dossiers de candidatures des partis politiques, ils devraient, ajoute la même source, au préalable avant dépôt de toute liste électorale, s’assurer que chacune des listes est en possession des 23 PV de vérification de signatures comme annoncé dans l’article 316 du régime électoral et ce, précise l’Anie pour éviter leur rejet par la suite en application de l’article 206 de la même loi. Les coordinateurs de la délégation wilayale de l’Anie disposent ainsi de huit jours à partir de la date du dépôt du dossier pour statuer sur la validation ou non des listes présentées, rappelle l’Anie dans le même texte.
Brahim Oubellil