El Tarf

El Tarf : mort par noyade de deux adolescents près de la plage Cap Rosa

Deux adolescents sont décédés, mercredi, au niveau d’une zone rocheuse non surveillée située près de la plage Cap Rosa, relevant de la daïra d’El Kala, (El Tarf), a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Les victimes, L.M et B. Ch, âgées de 15 ans ont perdu la vie, en s’aventurant au niveau d’une zone non surveillée appelée communément «tête de gorille», a déclaré la même source, précisant que dès l’alerte donnée, les services de la Protection civile se sont rendus sur les lieux où ils ont repêché les corps sans vie des victimes. Les cadavres des deux victimes, originaires de la commune de Chihani, ont été acheminés vers la morgue de l’établissement public hospitalier d’El Kala pour les besoins de l’autopsie, a-t-on encore soutenu. Au total, quatre jeunes, âgés entre 15 et 23 ans, ont perdu la vie par noyade au niveau de plages non gardées, en l’espace de huit jours, à El Tarf. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer les causes ce drame.

Arrestation d’un escroc, recherché depuis 11 ans, à Dréan (El Tarf)
Les services de la Police judiciaire de la daira de Dréan (El Tarf) ont appréhendé jeudi un escroc recherché depuis 11 ans pour de nombreux crimes et délits, a-t-on appris auprès de la sûreté de wilaya. Sous le coup de 09 mandats de dépôt, ce malfaiteur, qualifié de dangereux, a été arrêté par les éléments de la police au niveau de la ville de Dréan où il fuyait la justice pour ne pas répondre de ses multiples crimes liés à « l’escroquerie » et au « faux et usage de faux », a indiqué le chargé de communication à la sûreté de wilaya, le commissaire Labidi Mohamed Karim.
Présenté par devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel de la daira de Dréan, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt pour son implication dans de nombreuses affaires d’escroquerie qui se sont produites dans diverses wilayas du pays.

Énergies renouvelables : 11 millions d’emplois dans le monde en 2018
Le secteur des énergies renouvelables a employé 11 millions de personnes dans le monde en 2018, un chiffre en nette hausse par rapport à l’année précédente, a indiqué jeudi l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), basée à Abou Dhabi. Le secteur de l’énergie verte a créé 700.000 emplois l’an passé, selon une étude annuelle de l’Irena. « Le nombre d’emplois concernés est plus haut que jamais, malgré le tassement de la croissance sur certains marchés de premier plan, notamment la Chine », a précisé l’agence dans un communiqué. Un nombre croissant de pays « se sont lancés dans l’ingénierie, le commerce et la construction d’installations faisant appel aux technologies de production énergétique à partir de sources renouvelables ». En matière géographique, les emplois sont concentrés dans quelques pays, notamment en Chine, au Brésil, aux États-Unis, en Inde, ainsi que dans certaines nations de l’Union européenne. Pékin se taille la part du lion, en totalisant 39% des postes. L’énergie solaire photovoltaïque et l’éolien demeurent les secteurs les plus porteurs. Le photovoltaïque a conservé sa place de premier employeur. Il représente un tiers des postes (3,6 millions). Des pays d’Asie du Sud-Est ont réussi à se faire une place dans ce domaine aux côtés de la Chine et « comptent désormais parmi les plus gros exportateurs de panneaux photovoltaïques ». En ce qui concerne l’éolien, les installations terrestres représentent la plus grande partie des 1,2 millions d’emplois du segment, mais l’éolien en mer est « en train de décoller » et « pourrait bénéficier des infrastructures et de l’expertise développées par les secteurs pétrolier et gazier ».

L’or grimpe avec l’aversion au risque des marchés
L’or a progressé sur la semaine, profitant de l’aversion au risque des investisseurs qui se sont donc rabattus sur les valeurs refuges. Le métal jaune a atteint vendredi en cours de séance 1 358,30 dollars, son plus haut niveau depuis 14 mois. « Les forces qui ont poussé l’appréciation de l’or sont les tensions au Moyen-Orient, le conflit commercial sino-américain et les attentes d’une baisse des taux de la Fed (Réserve fédérale américaine) », a énuméré un analyste. Deux navires ont été attaqués jeudi au large du golfe d’Oman et les Etats-Unis ont accusé l’Iran d’essayer de perturber la circulation dans cette zone cruciale au commerce du pétrole, et donc à l’économie mondiale. L’Iran a nié être derrière ces attaques, mais la possibilité d’un conflit dans la région a inquiété les investisseurs. Par ailleurs, l’affaiblissement de l’économie américaine pourrait pousser la Fed à abaisser ses taux directeurs pour donner un coup de pouce à la croissance. Cela rend le dollar et les obligations moins rémunérateurs, et les investisseurs ont alors tendance à se rabattre sur l’or, autre valeur refuge mais qui ne propose pas de dividende. Enfin, les analystes de ING ont noté que la banque centrale chinoise avait acheté de l’or sur les six derniers mois. « Avec des relations sino-américaines de pire en pire, ces achats pourraient continuer puisque la banque centrale peut souhaiter dépendre moins de ses réserves en dollars », ont-ils commenté. Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1353,20 dollars vendredi, dans l’aprés-midi, contre 1 343,56 dollars le vendredi. L’once d’argent valait 15,10 dollars, contre 15 dollars il y a sept jours. Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 811,12 dollars, contre 805,65 dollars sept jours plus tôt. L’once de palladium valait pour sa part 1 458,31 dollars, contre 1353,55 dollars à la fin de la semaine précédente.

Biskra : l’adolescente portée disparue depuis deux jours, retrouvée
Les éléments de la sûreté de la wilaya de Biskra sont parvenus à retrouver une adolescente portée disparue depuis plus de 48 heures et ont arrêté deux personnes mises en cause dans cette affaire, a déclaré jeudi le chargé de communication de ce corps de sécurité. La jeune fille de 14 ans qui a passé l’examen du brevet d’enseignement moyen (BEM), avait été vue pour la dernière fois mardi, selon la même source qui a précisé que l’adolescente a été retrouvée à l’issue de l’enquête menée par les services de police.
Les éléments de la sûreté de wilaya ont également procédé dans la foulée à l’arrestation de deux personnes âgées de 19 et 20 ans, suspectées d’être impliquées dans cette affaire de disparition, a-t-on ajouté.
Un dossier pénal est en cours d’élaboration pour être incessamment présenté à la justice, a-t-on indiqué.

Tournoi diplomatique omnisport : la 4e édition «Diplosports» aujourd’hui à Bab Ezzouar
La 4è édition du tournoi diplomatique multidisciplinaire «Diplosports» aura lieu samedi 15 juin à Bab Ezzouar (Alger) avec la participation d’équipes de football, athlétisme, tennis et tennis de table, représentant différentes ambassades et missions diplomatiques, a indiqué jeudi l’ambassade de Hongrie, organisatrice de l’événement. Les compétitions prévues au stade de la Protection civile à Bab Ezzouar, débuteront à partir de 9h00, en présence de 14 équipes de football et des dizaines de participants dans les trois autres disciplines, selon les organisateurs qui soulignent que Diplosports est «une opportunité pour renforcer les liens entre collègues et se réunir autour d’une activité d’une grande importance dans notre vie : le sport». L’événement réunira de «hauts responsables des missions diplomatiques et des organisations accréditées, ainsi que des partenaires algériens de haut niveau», conclut la même source.