El-Tarf : Arrestation de trois passeurs de candidats à l’émigration clandestine à El Kala

Trois passeurs de candidats à l’émigration clandestine à partir de la daira côtière d’El Kala (wilaya d’El Tarf) ont été arrêtés par les services de la sûreté de daïra, a rapporté lundi le chargé de communication à la sûreté de wilaya. Agissant sur la base d’une plainte pour vol d’un téléphone mobile appartenant à un individu résidant dans la wilaya d’Alger, les services de police ont ouvert une enquête qui a permis de mettre à jour un réseau spécialisé dans la planification de traversées clandestines par voie maritime, a ajouté le commissaire principal Mohamed Karim Labidi. Deux des individus sont originaires de la wilaya d’Alger, quant au troisième complice, un «dangereux» récidiviste, il est issu de la commune frontalière d’El Kala, a relevé la même source. Deux des mis en cause ont été arrêtés avec en leur possession des téléphones portables utilisés dans le cadre de leurs activités suspectes et 300.000 DA, issus des versements de potentiels candidats à l’émigration clandestine. Les trois passeurs, âgés entre 20 et 30 ans, ont été présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal de la commune d’El Kala, pour «planification de traversées clandestines». Les trois comparses ont, lors d’une comparution immédiate devant le tribunal de compétence, été condamnés à deux ans de prison ferme, selon la même source.