EL DJEICH

EL DJEICH SUR LE DISPOSITIF CONTRE LE COVID-19 : « La stratégie de l’État a évité des scénarii douloureux »

Dans sa dernière livraison de mai 2020, la revue El Djeïch de l’Armée nationale populaire, contexte de crise sanitaire oblige, consacre son éditorial au dispositif de confinement et les mesures y afférentes prises par l’État pour endiguer la propagation, et pourquoi pas la pandémie du Covid-19 elle-même. Pour l’institution militaire, les décisions prises par le président Tebboune, répercutées par les démembrements de l’État et suivies par la population et auxquels efforts se joindra le corps médical, ont évité le pire des scénarii pour le pays. « La stratégie adoptée par l’État algérien pour circonscrire la propagation de l’épidémie du coronavirus a épargné au pays et aux citoyens l’aggravation de la situation et évité des scénarii douloureux, à même d’avoir de graves répercussions sur la sécurité nationale », écrit l’organe médiatique de l’Armée. Faisant référence aux affirmations du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, l’ANP est convaincue que la situation de la pandémie dans notre pays « est demeurée sous contrôle grâce aux mesures courageuses, aux initiatives clairvoyantes et aux décisions rigoureuses prises par les hautes autorités du pays. » Ainsi, « en dépit du caractère soudain de l’épidémie et de sa propagation rapide, la volonté de fer et la gestion rationnelle de la crise sanitaire ont fait la différence et préservé le pays de dangers imminents. Toutes ces données ont imprimé à notre pays les prémices d’un véritable nouveau départ dont le président de la République en avait fait la promesse. La crise sanitaire que traverse notre pays, comme tous les pays du monde, a démontré l’importance du rôle des personnels du secteur de la santé afin de sauver des vies et d’empêcher la propagation du virus mortel », poursuit la revue, rendant hommage, à ce titre, à toutes les parties impliquées dans l’effort nationale contre la pandémie, notamment le corps médical. « Ils ont pleinement mérité les marques de reconnaissance et de respect que leur a témoigné le président de la République pour les efforts acharnés qu’ils ont déployés et leur abnégation», lit-on sur l’édito d’El Djeïch.

L’ANP en état de disponibilité sanitaire
Toujours dans le cadre des efforts nationaux contre le Covid-19, et après avoir salué le corps médical et le secteur de la Santé en particulier, l’ANP réitère la disponibilité totale de la santé militaire, comme annoncé il y a un mois de cela par le directeur central des services de la Santé militaire, le général-major Abdelkader Bendjelloul. « Parler du corps médical et paramédical nous amène inévitablement à évoquer le secteur de la santé militaire, qui a montré sa pleine disponibilité à participer à l’effort national visant à éliminer cette épidémie, dès que les hautes autorités du pays avaient décidé de son intervention », assure l’institution militaire, précisant que « la célérité à déployer des hôpitaux de campagne avec leurs staffs médicaux et équipements modernes à travers l’ensemble des Régions militaires est la meilleure preuve de la capacité de l’institution à surmonter les obstacles et à relever les défis. » En sus, ajoute la même source, « l’ANP a consacré une partie de ses capacités, par le biais des unités relevant de la direction des fabrications militaires, à la production de nombre d’outils et de moyens. Dans cette optique, les unités de production ont augmenté leur rythme de travail pour couvrir les besoins des services de santé militaire. » Autre preuve des efforts déployés par l’ANP et allant dans le sens d’endiguer la pandémie, les nombreux vols opérés par ses forces aériennes vers la Chine pour acheminer en un temps record les commandes de l’Algérie en matière d’équipements et moyens de protection contre le Covid-19. Enfin, l’ANP tient à rappeler encore une fois sa disponibilité à jouer son rôle aussi bien en cette crise sanitaire que celle de protéger l’intégrité territoriale du pays, sa stabilité et la sécurité de la population.
Farid Guellil