Vaccin

Du nouveau pour le futur vaccin russe

Les tests du vaccin russe contre le Covid-19 ont confirmé son innocuité, même si certains volontaires ont eu un peu de fièvre, ce qui «est éliminé avec un comprimé de paracétamol», a déclaré le Centre Gamaleya de recherches en épidémiologie et microbiologie. Les particules du coronavirus dans le vaccin élaboré pour lutter contre le Covid-19 ne peuvent pas nuire à l’homme, a déclaré Alexandre Guintsbourg, directeur du Centre Gamaleya de recherches en épidémiologie et microbiologie. Il a précisé que le vaccin contenait des particules non-vivantes créées sur la base d’adénovirus.
«Les particules vivantes sont considérées comme telles lorsqu’elles sont capables de réplication. Ces cellules-là n’en sont pas capables», a-t-il souligné. Au maximum, les particules du coronavirus peuvent causer un certain désagrément, étant donné que l’introduction d’un antigène étranger déclenche une réaction du système immunitaire chez la personne vaccinée. Dans ces conditions, certains peuvent avoir de la fièvre. Au cours des essais cliniques, la température des volontaires est montée à 37, parfois à 38 degrés.

La pandémie ferait 300 000 morts d’ici à décembre
L’Institut de métrologie et d’évaluation de la santé (IHME) de l’Université de Washington estime que près de 300 000 Américains pourraient succomber au nouveau coronavirus d’ici le 1er décembre prochain. Selon ses prévisions dévoilées jeudi, on devrait ainsi recenser 295 011 décès dus au Covid-19 d’ici le 1er décembre, sur la base du scénario de projection actuel. « Toutefois, à partir d’aujourd’hui, si 95% des Américains portaient un masque en quittant leur domicile, ce nombre total diminuerait à 228.271 décès (…) Et plus de 66.000 vies seraient sauvées », a-t-il souligné. Début mai, l’IHME avait prédit que les Etats-Unis compteraient 134.000 décès dus au Covid-19 d’ici début août. En date du 7 août, le pays comptait 160.000 décès, selon les données de l’Université Johns Hopkins. Les masques et autres mesures de protection contre la transmission du virus sont essentiels pour éviter une contamination, mais l’utilisation incohérente de ces mesures par la population constitue un problème grave, a déclaré le directeur de l’IHME, Christopher Murray.

L’épouse de l’ambassadeur US à Alger toujours fan du Mouloudia
Décidément l’épouse de l’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, John P. Derocher, la belle et sympathique Karen Rose, est une fervente supportrice du MC Alger. L’Américaine qui a déclaré sa flamme au Mouloudia depuis qu’elle a assisté avec son mari il y a quelques années au grand derby de la capitale face à l’USM Alger, a félicité ce vendredi sur son compte Facebook le Doyen pour son 99ème anniversaire. « Félicitations au Mouloudia Club d’Alger – MCA pour 99 ans de tradition, d’histoire et de compétition! », a écrit Karen Rose qui posté également une photo d’elle arborant le maillot de son club préféré de la capitale. Comme quoi, la popularité du MCA n’est plus à démontrer…

La maison de bouchouareb soufflée par l’explosion de Beyrouth
Si l’on en croit le site d’information « Algérie Patriotique », la maison appartenant à l’ancien ministre Abdesselam Bouchouareb, située dans la capitale libanaise aurait été fortement endommagée par l’explosion qui avait fortement secoué ce pays vendredi passé. D’autres sources vont jusqu’à avancer que la femme et la fille du concerné auraient été blessées à la suite de cette déflagration.

Badr Boukhlif nouveau directeur de radio Bahdja
Le directeur général de l’ENRS, Djamel Sanhadri a nommé, hier, Badr Boukhlif à la direction de la radio Bahdja, en remplacement de Amina Aissi. Cette décision a été prise suite à un conflit entre certains travailleurs de, radio Bahdja et la directrice sortante Amina Aissi. Curieusement, certains travailleurs n’avaient pas apprécié la méthode de la directrice sortante. Le DG de l’ENRS a choisi de mettre fin à cette polémique et d’installer un nouveau gestionnaire qui est très apprécié par les travailleurs. Badr Boukhlif, est un digne enfant de la radio, il a passé 26 ans à l’ENRS dont 24 ans à la radio chaîne 1, où il est passé par tous les postes. Depuis 2018, il était directeur adjoint à la Radio JIL FM. Cette promotion est une progression naturelle de ce professionnel de la radio.

Un conseiller de Poutine répond à Bill Gates
En réaction aux affirmations du milliardaire américain selon lesquelles la crise du réchauffement climatique sera pire que celle du Covid-19, un conseiller de Poutine relève auprès de Sputnik que cela n’a «rien de foncièrement nouveau ni d’inattendu». Cependant, il souligne qu’il est vital d’agir dès aujourd’hui. Les propos de Bill Gates au sujet de la crise écologique globale ne recèlent rien de nouveau. Les évaluations nationales et internationales prouvent qu’il est indispensable de déployer dès maintenant un maximum d’efforts pour réduire l’influence néfaste de l’Homme sur le climat, expose à Sputnik Rouslan Edelgueriyev, conseiller et représentant spécial du Président russe pour les problèmes liés au climat. «Il n’y a rien de foncièrement nouveau ni d’inattendu dans les affirmations de Bill Gates. Les évaluations des retombées et dommages du changement climatique, de son impact sur l’économie et la mortalité ont été faites au niveau de pays et d’organisations internationales telles que le GIEC [Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, ndlr] ainsi que de scientifiques russes. Les chiffres diffèrent parfois, mais la conclusion est univoque: l’humanité doit tout mettre en œuvre, dès aujourd’hui, pour minimiser l’impact de ses activités négatives sur le système climatique», détaille-t-il. Dans ce contexte, il fait remarquer que les dégâts causés par le changement climatique sont bien plus importants que ceux de la crise du Covid-19.

Les demandes de visas vers la Turquie opérationnelles
Gateway Management Algeria, prestataire de visas pour la Turquie en Algérie, a révélé que les centres de demandes de visas sont ouvert depuis le mois de juin dernier. En effet, l’annonce a été faite mercredi dernier sur la page Facebook de Gateway, où le prestataire de visas pour la Turquie explique que les centres de demandes de visas sont ouverts et opérationnels depuis le mois de juin dernier, même à Oran et Constantine, et ce malgré le maintien de la fermeture des frontières à cause de la pandémie du coronavirus. L’annonce de Gateway, adressée au peuple algérien, suggère aux Algériens de postuler au plus vite pour l’obtention d’un visa, afin de bénéficier des avantages qu’offrent la situation actuelle, notamment la possibilité d’obtenir un visa multi-entrées d’une durée d’un an. Dans le contexte sanitaire actuel, dû à la pandémie de la Covid-19, Gateway propose une politique de santé et de sécurité de voyage pour accompagner les voyageurs, prévoyant 60.000 dollars comme garantie de traitement contre le coronavirus, valable dans tous les hôpitaux de Turquie. Gateway souligne, également, à travers son annonce, que cette politique de sécurité de voyage englobe la perte de bagages, le refus de visas et tout autre dégât pouvant arriver.

Mis aux poings
« Saïd Amara est une légende du football algérien», Gianni Infantino, président de la FIFA.

Merci pour cet hommage on ne peut plus mérité.