Tizi Ouzou

Développement local à Tizi Ouzou : 260 milliards de dinars débloqués depuis l’année 2000

La wilaya de Tizi-Ouzou a bénéficié, entre 2000 et 2018 d’une enveloppe financière de plus de 260 milliards de dinars pour la réalisation de projets qui auront un impact direct sur l’amélioration du cadre de vie des citoyens, a indiqué le wali, Abdelhakim Chater.

Ce montant est destiné à la réalisation de différents projets inscrits à la faveur des plans communaux de développement et des programmes sectoriels déconcentrés, a précisé le chef de l’exécutif local qui avait effectué, lundi, une visite de travail dans cinq communes des daïras de Ouacifs et d’Ath Yenni. Ce montant, a-t-il observé, ne comprend pas les projets structurants centralisés tel que les barrages, les hôpitaux, les grands projets autoroutiers, le complexe sportif de 50 000 places et le téléphérique. Le wali qui avait écouté les préoccupations des habitants, notamment les jeunes, des communes d’Ath Yenni, Iboudrarène, Ouacifs, Ait Boumahdi et Ait Toudert, a rassuré les populations de ces localités, ainsi que tous les habitants des 67 communes, que leurs attentes en matière de développement « sont prises en charge » et que « les projets sont inscrits par ordre de priorité en commençant par des secteurs directement liés l’amélioration de leur cadre de vie tel que les travaux publics, l’hydraulique, l’énergie et la jeunesse et sports. M. Chater a indiqué qu’une enveloppe de 1,2 milliard de DA a été mobilisée sur la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales et qui permet aux collectivités locales de réaliser des programmes d’équipement et d’investissement, à l’effet d’aider à leur développement, notamment le développement des zones à promouvoir. « Il s’agit d’importantes dotations budgétaires qui ont été accordées à la wilaya, et les citoyens ressentent l’amélioration de leur cadre de vie, notamment en matière d’accès à l’énergie et à l’eau, de réhabilitation et de densification du réseau routier, de renforcement des structures de jeunesses et de l’éducation », a-t-il ajouté, en observant que s’il y a des carences « elles seront prises en charge progressivement ». Lors de sa visite à Ath Yenni, l’une des communes les moins peuplées de la wilaya, M. Chater a fait savoir que les trois localités de cette daïra ont bénéficié, au titre de l’exercice 2019, d’un montant global de 110,6 millions de DA pour le lancement de 32 projets. Le programme de enveloppement local est destiné aussi aux zones reculées et montagneuses afin de « réaliser un équilibre et une équité en la matière entre les régions ».
La densité d’habitants « n’est pas prise en considération lors de l’inscription de projets », a-t-il tenu à préciser. Le chef de l’exécutif de Tizi-Ouzou qui a visité une salle omnisports en cours de réalisation dans la commue natale de l’écrivain Mouloud Mammeri, a indiqué que « la jeunesse et les sports est un secteur qui permet aux jeunes de s’épanouir et d’éviter de s’adonner à des pratiques nuisibles pour la société ». Cette salle dotée, d’une enveloppe de 200 millions de dinars et dont la réception est prévue pour la mi-juin, sera renforcée d’un stade qui sera réalisé pour un montant de 80 millions de DA.
Lors de sa visite, le wali a procédé à la mise en service du gaz au profit de 689 foyers au chef-lieu de la commune d’Ait Boumahdi. Il rappelé à l’occasion le dégel du projet de réalisation d’un gazoduc entre Béjaïa et Tizi-Ouzou et qui permettra au trois communes de Zekri, Akerrou et Ait Chafaa de disposer de cette commodité, sachant que les 64 communes restantes de la wilaya bénéficient de cette énergie. M. Chater a visité et inauguré des projets relevant des secteurs du logement, du tourisme, de la solidarité de l’éducation et de la poste et donné des instructions pour, notamment, le respect des délais contractuels et la qualité des travaux.