Développement du tourisme à Boumerdès : L’investissement à la traîne

En dépit de grandes potentialités que recèle la wilaya de Boumerdès, l’investissement dans le domaine touristique reste à la traine. Sur les 58 projets inscrits pour la réalisation des infrastructures d’hébergement, seulement 16 sont en cours de réalisation, a révélé le directeur du tourisme lors d’une récente rencontre organisée au niveau de la wilaya à laquelle ont pris part des investisseurs privés et les responsables locaux.

«Si la wilaya a réussi cette saison estivale à recevoir 15 millions de vacanciers sur les plages, c’est grâce aux efforts consentis en matière d’amélioration des conditions de séjour », a fait remarquer le wali Abderrahmane Madani Fouatif tout en déplorant l’absence de grandes infrastructures touristiques dans la wilaya. C’est dans l’optique de faire appel à des investisseurs capables de réaliser de grands projets touristiques afin d’attirer un grand nombre de touristes tant nationaux qu’étrangers dans le beau site balnéaire de Boumerdès. Mais cela n’est pas encore réalisé et les 16 projets lancés par des investisseurs privés rencontrent des difficultés liées à la bureaucratie pour ne citer que le retard dans le renouvellement du permis de construire, lenteur dans le traitement et le suivi, les difficultés relevant des services des domaines et de la DUC, l’absence d’assainissement et d’accès et autres entraves techniques et financières. Les investisseurs privés ont saisi cette occasion pour exposer tous les problèmes pour concrétiser leurs projets lancés depuis plusieurs années déjà. La livraison de certains projets avant la saison estivale est conditionnée à la levée des entraves bureaucratiques, ont déclaré les investisseurs privés. Dans cette optique il est prévu la livraison de 02 hôtels d’une capacité de 440 lits, l’un à Corso et l’autre à Foes,au mois de mars prochain et 03 autres implantés dans la ville y seront livrés avant la saison estivale, ont confirmé les promoteurs privés concernés et les autres projets seront livrés l’année suivante à l’exemple d’un important complexe réalisé par Cosider d’une capacité de 740 lits. Quelque 37 projets validés ne sont pas encore lancés et 05 projets ont fait l’objet d’annulation pour des motifs liés au non-respect du cahier des charges, finances, décès du propriétaire et autres. C’est l’objectif de concrétiser une véritable relance du secteur du tourisme notamment balnéaire dans la wilaya que les investisseurs y sont invités pour exposer toutes leurs difficultés afin de les résoudre, s’est engagé le wali en précisant que l’action se fait sur le terrain pour engranger des résultats. « Il est primordial de changer les mentalités et de professionnaliser le tourisme pour donner la véritable image de la wilaya qui dispose d’immenses atouts naturels », a déclaré le premier responsable tout en s’engageant à encourager les investisseurs porteurs de projets de grande envergure qui vont apporter la valeur ajoutée pour la région. Il est à souligner que sur les 4000 ha de superficie répartie sur les 11 ZET(zone d’extension touristique) il n’existe que 400 ha réels susceptibles d’accueillir des projets et le reste de la superficie est mise dans la case du contentieux. Toutefois, avec la concrétisation des projets lancés, il est attendu la réception de 5788 lits et la création de plus 1490 postes d’emplois ce qui reste insuffisant pour une wilaya qui dispose d’une grande richesse naturelle diversifiée sur un littoral long de plus de 100 kilomètres.
B. Khider