Algeria, Algiers: Afripol Heaquarters (2015/12/13)

Deuxième session de l’Assemblée générale d’Afripol : Des recommandations concrètes sur une coopération sont attendues de cette rencontre

La deuxième session de l’Assemblée générale d’Afripol, mécanisme de l’Union africaine de coopération policière, se tiendra lundi et mardi à Alger a indiqué, hier, un communiqué de la DGSN précisant qu’outre les Chefs de police africains, prendront part à cette rencontre des organisations de coopération policière régionale et internationale à l’instar de la Commission à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA) et des experts en relevant, le Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme (CAERT) et des partenaires internationaux. Le communiqué de la DGSN a ajouté que cette manifestation sera valorisée par la présence des hautes autorités du gouvernement algérien, du secrétaire général de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) et du secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur. La direction de la DGSN a par ailleurs, précisé que l’Assemblée générale devrait permettre un échange de vues et de données d’expérience sur la lutte contre diverses formes de criminalité transnationale organisée, y compris le terrorisme et l’extrémisme violent et la criminalité émergeante, et conviendra des priorités stratégiques. Il est attendu qu’au terme de cette assemblée, des recommandations concrètes sur une coopération efficace en matière de prévention et de lutte contre ces crimes seront formulées. Pour rappel, Afripol est une organisation de coopération policière africaine dont les missions portent sur l’ amélioration et le perfectionnement de l’efficacité des services de police africaine à travers l’échange d’informations et d’expériences en matière de lutte contre le crime transnational et le terrorisme. L’idée de la création d’Afripol a été lancée lors de la 22e conférence régionale africaine de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) tenue du 10 au 12 septembre 2013 à Oran (Ouest d’Alger) en présence de 41 chefs de police africaine qui l’ont adoptée à l’unanimité. L’initiative a été soutenue à l’issu de la tenue, du 21 au 24 octobre à Carthagène (Colombie), de la 82e Assemblée générale d’Interpol. La conférence africaine des directeurs et inspecteurs généraux africains de la police sur Afripol qui s’est tenue les 10 et 11 février 2014 à Alger a permis la cristallisation du projet par l’adoption, à l’unanimité, du document de principe et de la déclaration d’Alger. L’enjeu de ce nouveau mécanisme est d’apporter une valeur ajoutée à la coopération policière régionale et internationale et une alliance stratégique face aux menaces internationales qui guettent l’environnement en constante évolution.
Zacharie S Loutari