10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Démantèlement d’un réseau national de trafic
de drogues à Bouira

Un réseau criminel national de trafic de drogues dures a été démantelé à Bouira par les éléments de la police qui ont saisi plus de 2.300 comprimés d’Ecstasy, a-t-on appris hier auprès des services de la sûreté de wilaya. Ce réseau criminel « dangereux » spécialisé dans le trafic de drogues dures et sévissant dans plusieurs wilaya du pays, a été neutralisé par la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Bechloul, à l’est de Bouira, ont expliqué les services de la sûreté. Grâce à un travail minutieux de renseignement, les éléments de la BMPJ de Bechloul ont réussi à intervenir sur le terrain pour arrêter des membres de ce réseau criminel. Après plusieurs jours de surveillance et d’observation, les éléments de la police judiciaire ont arrêté sept personnes impliquées dans une tentative de vente et d’achat de drogues dures de type « Ecstasy », selon les détails fournis par les mêmes services. « Une quantité de 2.340 comprimés de drogue dure (Ecstasy) a d’ailleurs été saisie lors de cette opération », ont précisé les services de la sûreté. Après accomplissement de toutes les procédures d’enquête, des dossiers pénaux on t été établis contre les mis en cause qui ont été présentés par la suite devant les instances judiciaires territorialement compétentes, selon les services de la sûreté. Par ailleurs, les services de la police judiciaire ont intensifié leurs opérations pour resserrer l’étau sur les trafiquants de drogue et de psychotropes à Kadiria, (nord-ouest de Bouira), a-t-on indiqué de même source. Plusieurs personnes impliquées dans le trafic de drogue et de psychotropes ont été arrêtées, dont un trentenaire en possession de 15 morceaux de kif traité destinée à la vente, a-t-on précisé. Toujours dans le cadre de ces opérations, une somme d’argent estimée à 29.800 représentant les revenus de la vente de cette drogue a été saisie à Kadiria, selon les services de la sûreté de la wilaya.

Explosion de gaz dans un appartement à Médéa : 14 personnes incommodées
Quatorze (14) personnes ont été incommodées, dont trois souffrent de brûlures de 2ème degré, dimanche matin, dans une explosion de gaz suivie d’un incendie dans un appartement à Médéa, a indiqué un communiqué de la Protection civile. Les secours de la Protection civile de la wilaya de Médéa sont intervenus dimanche à 10h20, suite à une explosion de gaz, suivie d’un incendie qui s’est déclaré dans un appartement à la cité Theniet Lahdjer, dans la commune et daira de Médéa, ayant causé des gênes respiratoires à 14 personnes, dont trois (3) souffrant de brûlures de deuxième degré, précise la même source.

Grèce : naufrage d’un cargo avec 14 personnes à bord, un premier passager sauvé
Un cargo battant pavillon des Comores a fait naufrage, hier, au large de l’île grecque de Lesbos avec 14 personnes à son bord, ont indiqué les garde-côtes grecs. Selon la chaîne publique Ert News, un premier passager a pu être récupéré par l’hélicoptère de la marine.
L’opération de sauvetage en cours mobilise cinq bateaux, trois vaisseaux des garde-côtes, deux hélicoptères de la marine et de l’armée de l’air et une frégate de la marine.
Des vents forts balaient la zone.
D’après l’agence de presse grecque ANA, le navire en détresse transporte des cargaisons de sel, est parti d’Egypte et avait Istanbul pour destination finale. Selon les garde-côtes cités par ANA, le cargo a fait naufrage à environ 4,5 miles nautiques (8,3 km) au sud-ouest de l’île de Lesbos. L’équipage compte deux Syriens, quatre Indiens et huit Egyptiens, selon ANA.

Tunisie : la 24e édition des Journées théâtrales de Carthage aura lieu sans festivités
La 24e édition des Journées théâtrales de Carthage (JTC) aura lieu cette année du 2 au 10 décembre, exceptionnellement sans festivités, a annoncé samedi le comité d’organisation, lors d’une conférence de presse à la Cité de la culture de Tunis.
« Cette année, nous avons décidé d’annuler le volet festif lors des cérémonies d’ouverture et de clôture (…) Le programme sera meublé de spectacles, d’ateliers de formation dans les métiers du théâtre et de conférences », a déclaré Moez Mrabet, président du comité d’organisation des JTC.
Egalement directeur général du Théâtre national tunisien (TNT), M. Mrabet a assuré que « cette décision a été prise à cause de la situation et les circonstances exceptionnelles dans les territoires palestiniens occupés où la bande de Ghaza subit depuis le 7 octobre écoulé une agression barbare ». Le programme de cette édition des JTC sera marqué par 62 spectacles issus de 28 pays. Il y aura 16 sections dont des colloques et des expositions prévus dans plusieurs espaces culturels de la capitale, Tunis.
Onze spectacles participent à la compétition officielle, alors qu e sont également programmées 24 représentations parallèles, à savoir des pièces de théâtre inscrites dans une session dédiée aux institutions théâtrales professionnelles de Tunisie et de pays arabes et africains, selon des organisateurs.

Trois décès et 127 blessés sur les routes ces dernières 24 heures
Trois (3) personnes sont décédées et 127 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué hier un bilan de la Protection civile.
Par ailleurs, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 32 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et de chauffe-bains, à l’intérieur de leurs habitations à travers les wilayas de Bordj Bou Arréridj, Mila, Blida, Mostaganem, Ouargla, Batna et M’Sila, ajoute la même source.

La Gendarmerie nationale met fin aux activités d’un atelier clandestin de confection de confiseries à Alger
Les services de la Gendarmerie nationale à Alger Centre ont mis fin aux activités d’un atelier clandestin de confection de confiseries traditionnelles qui utilisait des produits périmés, et procédé à l’arrestation de deux individus et à la saisie d’un montant de 600.000 DA, a indiqué samedi, un communiqué de ce corps de sécurité.  » Dans le cadre de la lutte contre le crime sous toutes ses formes, le groupement territorial de la Gendarmerie nationale à Oued Smar, a réussi à mettre fin aux activités d’un atelier clandestin de confection de confiseries traditionnelles », précise la même source. « Accompagnés des services de l’inspection du commerce et du bureau sanitaire de la commune de Gue de Constantine, les éléments de la Gendarmerie nationale ont procédé à la perquisition de l’atelier et constaté que le local était dépourvu des conditions d’hygiène. Des produits périmés utilisés dans la confection des confiseries ont été également retrouvés », ajoute le communiqué. Les mis en cause seront présentés devant la justice.

Related posts

Alliance Assurances au diapason de l’ère numérique

courrier

Adhésion d’Algérie Poste à l’Union postale méditerranéenne

courrier

Naissance du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Jordanie

courrier

UA : Lamamra à Addis Abeba

courrier

Près de 2 600 morts et 11 859 blessés sur les routes en 2019

courrier

La France frappée par une exceptionnelle série d’orages

courrier