Accident

Décès de trois personnes d’une même famille dans un accident de la route à Bordj Bou Arreridj

Trois (3) personnes appartenant à une même famille ont trouvé la mort dans un accident de la route survenu samedi soir à Bordj Bou Arreridj, a-t-on appris dimanche auprès des services de la Protection civile. L’accident s’est produit à la suite d’une collision entre un camion semi-remorque et une voiture touristique au niveau du contournement de la ville de Bordj Bou Arreridj via la route nationale 5 (RN 5), a précisé la même source, précisant que l’accident a provoqué la mort sur place de la conductrice, âgée de 51 ans, et deux passagères, âgées de 12 et 46 ans, selon la même source. Les dépouilles ont été transportées à la morgue de l’hôpital de Bordj Bou Arreridj. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer les causes exactes de l’accident.

Interdiction du téléphone portable dans les écoles et les collèges en France
Le Parlement français a adopté définitivement, lundi, une proposition de loi visant à interdire l’usage du téléphone portable par les élèves dans les écoles et les collèges, voire dans certains lycées, dès la rentrée prochaine. Les députés ont entériné le texte élaboré par une commission mixte paritaire Assemblée-Sénat, par 62 voix. Un seul élu du parti Les Républicains (LR-droite-opposition) s’est prononcé contre la proposition de loi présentée à ce sujet par le groupe du parti La République en marche (LaRem) du président Emmanuel Macron. En vertu du texte, l’usage du téléphone mobile et tout autre outil de communication électronique (tablette, montre connectée et toute future invention de ce type) par les élèves dans les écoles et les collèges sera interdit à partir de la rentrée prochaine. Il y aura des exceptions «pour des usages pédagogiques», laissés à l’appréciation de chaque établissement dans son règlement intérieur, ou pour les enfants handicapés. Les activités liées à l’enseignement mais à l’extérieur, comme le sport, seront aussi concernées. Les lycées auront, eux, la possibilité, mais pas l’obligation, d’inscrire l’interdiction totale ou partielle du portable et autres objets connectés dans leur règlement intérieur. Un débat était engagé depuis plusieurs mois en France entre partisans et adversaires de l’interdiction du téléphone portable dans les établissements scolaires. Le Code de l’éducation interdit, depuis la loi du 12 juillet 2010, les portables «durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur».

Des molécules dérivées du café pour se protéger de la maladie d’Alzheimer
Des recherches très prometteuses ont montré que des molécules dérivées de la caféine seraient efficaces contre les maladies neurodégénératives car elle permettraient de développer une enzyme qui protège le cerveau de la maladie d’Alzheimer. Selon une étude publiée par les chercheurs de l’Université de l’Indiana, la caféine aurait la capacité de stimuler une enzyme dans le cerveau susceptible de protéger contre la démence et qui joue deux rôles : elle protège les neurones des agressions externes, d’une part, et lutte contre les protéines qui saccumulent dans le cerveau et qui sont les marqueurs des maladies neurodégénératives notamment la maladie dAlzheimer et de Parkinson, d’autre part.
Ces recherches, a déclaré Hui-Chen Lu, professeur au Gill Center for Biomolecular Sciences de l’Université de l’Indiana, pourraient aider à développer des médicaments qui augmentent le taux de cette enzyme dans le cerveau, et créer un produit chimique «blocus» contre les effets de démence des maladies neurodégénératives.
Rappelons que la maladie dAlzheimer se caractérise notamment par la perte progressive de mémoire ainsi que par des troubles de comportement tels que le trouble du langage, la non-reconnaissance de l’entourage et la maladresse gestuelle.

32 journalistes palestiniens dans les prisons israéliennes
Au total, 32 journalistes palestiniens se trouvent dans des prisons de l’occupant israélien dont quatre arrêtés dimanche par l’occupant israélien alors qu’ils assuraient la couverture de la libération de l’adolescente Ahed Tamimi et sa mère, entravant ainsi leur mission, a dénoncé lundi, le ministère palestinien de l’information. «L’arrestation de quatre journalistes est une entrave de leur travail pendant la libération d’Ahed Tamimi et sa mère», s’est indigné le Département de l’information dans un communiqué de presse. Il s’agit selon l’agence de presse Wafa, du directeur de la télévision ‘Quds’, Ala’a Rimawi, du correspondant, Mohammad Elwan, du cameraman, Hosni Injas et du journaliste, Qutaiba Hamdan. S’ajoutent, la confiscation de deux véhicules et des équipements de photographie qui «font partie des tentatives israéliennes pour «terroriser les journalistes», et la politique de «faire taire les voix des journalistes» pour ne pas «dévoiler» les crimes continus contre le peuple palestinien, ajoute le document. Un autre cameraman de la télévision «Palestine», a lui aussi été arrêté samedi selon Wafa, à Kafr Qadoum. «Les violations hebdomadaires continues contre les journalistes lors de la couverture des marches pacifiques dans la bande de Ghaza, nécessitent une intervention internationale rapide pour condamner les responsables», a ajouté le ministère. Ainsi, le nombre en croissance, des journalistes incarcérés dans les prisons israéliennes a atteint les 32 selon le même département ministériel qui interpelle à cet effet, l’Union internationale des journalistes, l’organisation «journalistes sans frontières» et à tous les partisans de la liberté des médias afin d’intervenir pour la libération de ces prisonniers.

Annulation d’une grève générale des aéroports à Tunisie
Une grève générale initialement prévue les 1er et 2 août dans tous les aéroports tunisiens a été annulée, annonce l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). «La décision de l’annulation de la grève a été prise suite à un accord portant satisfaction des revendications des agents», selon un communiqué de l’UGTT publié sur sa page officielle Facebook. Cet accord a été conclu entre des représentants de la Fédération générale du Transport et des représentants du ministère des transports et celui des affaires sociales, lors d’une séance de travail tenue lundi. Le ministère des Transports a également confirmé l’annulation de cette grève, en soulignant sur sa page officielle, qu’il a été convenu de régler les différents points posés, suite à une séance de concertation tenue lundi au siège de la présidence du gouvernement en présence de ce département et des différentes parties concernées.