queen elizabeth 2 prince charles

Décès de la Reine mère Elisabeth II : L’Algérie, peuple et gouvernement, présente ses condoléances

Après plus de 70 ans de règne à la tête de l’Empire britannique, la reine mère Elizabeth est décédée ce jeudi, à l’âge de 96 ans, dans son château écossais de Balmoral, sa famille à ses côtés, et son fils le prince Charles lui succède de fait. «La reine est morte paisiblement à Balmoral cet après-midi. Le Roi et la Reine consort resteront à Balmoral ce soir et retourneront à Londres demain », a indiqué le palais de Buckingham dans un communiqué. Cette annonce a été accueillie par une énorme émotion au Royaume-Uni où Elizabeth II était très populaire. Suite à cette disparition, l’Algérie, peuple et gouvernement, présente ses condoléances au nouveau successeur de la Reine. Ainsi, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présenté, hier, un message de condoléances au Roi Charles d’Angleterre suite au décès de la Reine mère Elisabeth II, dans lequel il a mis en exergue le rôle de la défunte dans la promotion des relations d’amitié entre l’Algérie et la Grande-Bretagne. « C’est avec grande tristesse et une profonde émotion que nous avons appris la disparition de Sa Majesté la Reine de la Grande Bretagne et de l’Irlande du Nord, Elisabeth II. En cette douloureuse circonstance, je vous présente ainsi qu’à la famille royale et au peuple britannique, au nom du peuple et du gouvernement algériens, mes sincères condoléances et vous assurons de nos profonds sentiments de compassion et de solidarité », indique le chef de l’Etat. « C’est une pénible épreuve que de perdre un des fondements du Royaume-Uni et un des dirigeants vétérans qui ont voué leur vie au service de leur pays. Nous évoquons aujourd’hui ses contributions qui ont marqué l’histoire et ses initiatives pionnières en vue de garantir la paix, la stabilité, le progrès et la prospérité pour le peuple britannique, en s’adaptant avec sagesse et clairvoyance, aux changements et mutations politiques, économiques et sociales survenus sur la scène internationale tout au long de ses 70 ans de règne ». Fière des relations privilégiées qu’elle entretient avec le Royaume-Uni de Grande Bretagne, l’Algérie « tient à souligner le rôle de la défunte dans la promotion des relations bilatérales en consécration des relations d’amitié liant nos deux peuples et leurs aspirations communes à davantage de progrès et de prospérité. Avec sa disparition, l’Algérie perd l’un de ses fidèles amis dans toutes les circonstances et étapes qu’elle a traversées », a écrit le président Tebboune dans son message. « Je vous réitère mes sincères condoléances et mes profonds sentiments de compassion ainsi que le soutien du « peuple algérien en cette pénible épreuve qui a endeuillé la famille royale et le peuple britannique ami ». Je vous prie Votre Majesté d’agréer l’expression de ma haute considération et de mon amitié », conclut le message.
R. N.