Ligue 1 ESS-JSK

Déboutée par le TAS algérien dans l’affaire de la 2e place : L’ES Sétif va saisir le TAS de Lausanne

C’est la déception totale dans le camp de l’ESS après que le club ait été débouté par le TAS algérien auquel il a recouru dans l’affaire de la deuxième place en championnat que la formation sétifienne juge qu’elle lui revient amplement de droit.
Mais la direction de l’Entente, à sa tête le président du conseil d’administration, Azedine Arab, est loin de sa déclarer vaincue. Elle compte tout simplement porter l’affaire au TAS de Lausanne.
Le président de l’ESS a estimé, en outre, que la décision du TAS de Lausanne dans le fameux dossier du derby USMA-MCA l’encourage à opter pour cette démarche, tout en se montrant optimiste quant à l’issue de la requête qu’il y compte déposer. Il demande l’attribution à l’ES Sétif d’un billet qualificatif en Ligue des champions.
«La décision prise par le TAS de Lausanne dans l’affaire du derby algérois plaide en notre faveur. Nous l’avions d’ailleurs patiemment attendu. On savait qu’elle pourrait être décisive et rétablir l’Entente de Sétif dans ses droits. Car au final, nous sommes aussi victimes d’une forme d’injustice bureaucratique», a déclaré le dirigeant sétifien.
Azedine Arab a enchainé : «Les calculs sont clairs. L’Entente devait passer à la deuxième place avec 37 points, avec trois points d’avance sur le troisième. Les chiffres ne mentent pas. La FAF doit désormais appliquer la décision du TAS et revoir son classement. La deuxième place nous revient de droit et ce, dès le début. »
«Au risque de me répéter, cette règle d’indice est une aberration ni plus ni moins. Il y a eu une infraction flagrante du règlement et nous l’avons démontré noir sur blanc dans le dossier qu’on avait déposé à la commission des recours », a conclu le premier responsable de l’ESS, qui n’écarte ainsi pas l’idée de recourir au TAS de Lausanne, même s’il sait pertinemment que le verdict de ce dernier pourrait prendre plus de temps.
En attendant, l’ESS a été officiellement versée par la Confédération africaine de football dans la deuxième compétition continentale interclubs, à savoir la Coupe de la CAF. C’est le MCA qui représentera l’Algérie dans la prestigieuse épreuve de la Ligue des champions en compagnie du CRB.
Hakim S.