Elafi

De grandes écuries algériennes s’intéressent de plus en plus aux ‘’chevaliers de la méditerranée’’ : Un vent libyen souffle sur le championnat national

Visiblement, les attaquants libyens ont de plus en plus la cote dans le championnat algérien. Les ténors du football national commencent d’ailleurs à s’intéresser de manière significative aux ‘’chevaliers de la Méditerranée’’.

C’est l’USMA qui a ouvert le bal, en janvier dernier en s’attachant les services de Muaid Ellafi. Le maestro de la sélection libyenne a signé un contrat de 30 mois avec la formation de Soustara. À l’époque, le joueur avait déclaré : «J’ai été contacté par plusieurs clubs, dont l’ES Sétif, le MC Alger, le CA Bordj Bou-Arréridj, le Raja et le WA Casablanca, l’ES Sahel et le Club Africain, mais j’ai choisi l’USMA pour son palmarès et son histoire. C’est un club qui joue chaque année les premiers rôles dans les compétitions nationales et internationales. J’ai abandonné toutes les pistes dès que j’ai reçu le premier contact de l’USMA. Je suis à l’USMA pour gagner des titres. J’étais fasciné par le public usmiste depuis mon jeune âge. Ce joueur a réussi rapidement à s’imposer au sein de l’effectif usmiste. Il est d’ailleurs devenu une pièce maitresse des Rouge et Noir. Cette réussite a donné des idées aux dirigeants de la JSK qui sont allés, il y a quelques semaines, chercher un autre attaquant libyen, en l’occurrence Mohamed Abdessamad El-Tubal.
Ce dernier, qui s’est officiellement engagé avec les Canaris, s’apprête à débuter cette semaine sa nouvelle aventure algérienne. Il entamera les entraînements aujourd’hui avec le groupe et le staff technique le prépare d’ores et déjà pour le début de la phase retour. Selon les responsables kabyles, El-Tubal est lié par contrat avec son club l’Ittihad de Tripoli jusqu’au 15 décembre prochain. Le président de la JSK, Cherif Mellal, ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur lui. “C’est un joueur expérimenté qui est capable d’apporter davantage de mordant et d’efficacité à notre attaque surtout qu’il compte quelque 35 sélections en équipe nationale de Libye et constitue l’un des éléments-clés de la formation de l’Ittihad de Tripoli”, dira le président Mellal qui a préféré mener des négociations dans la plus grande discrétion afin de garantir le succès d’un tel transfert. Un autre gros bras du championnat algérien, en l’occurrence le MCA, s’apprête à son tour à engager un attaquant libyen. Il s’agit de Khaled Majdi, un joueur de 23 ans qui évolue au sein de la formation libyenne d’Al Nasr. Selon le directeur général du Doyen, il ne reste que quelques détails à régler avec le club employeur du joueur pour officialiser la venue de ce dernier au Mouloudia.
Il y a quelques années, deux joueurs libyens ont laissé une très bonne impression par leur passage en terre algérienne. Il y a d’abord eu le regretté Omar Daoud, ce défenseur athlétique et fougueux qui a évolué à la JSK durant deux bonnes saisons, soit de 2005 à 2007, période durant laquelle il a eu même l’honneur de remporter un titre de champion d’Algérie en 2006 avec les Canaris, pour rentrer ensuite chez lui en Libye et intégrer la formation d’Ahly de Tripoli avant de décéder tragiquement dans un accident de la circulation en Libye le 6 mai 2018 à l’âge de 35 ans.
Quelques années plus tard, il y a eu l’avant-centre et buteur attitré Mohammed Zaabia, lui aussi de l’Ittihad de Tripoli, qui a évolué à la JSK lors de la saison 2013-2014 puis au MC Oran et à l’Étoile du Sahel avant de terminer sa carrière dans son club d’origine, l’Ittihad de Tripoli après avoir collectionné 27 sélections en équipe nationale libyenne.
H. S.