vaccination au personnel de l'éducation

Covid-19 : Mobilisation de 31 centres de vaccination au personnel de l’éducation à Boumerdès

Trente-et-un (31) centres de vaccination contre la Covid-19 ont été mobilisés au profit des employés du secteur de l’éducation nationale (tout cycles confondus) au titre de la nouvelle campagne de vaccination lancée dimanche dans la wilaya, a constaté l’APS au niveau de nombreux centres.

L’opération, qui se déroule dans « de bonnes conditions organisationnelles » et se poursuivra durant cinq jours, est organisée par la direction locale de l’éducation, en coordination avec la direction de la santé et de la population (DSP). Coïncidant avec la suspension des cours dans les trois paliers éducatifs, elle enregistre une affluence mitigée des concernés d’un centre de vaccination à un autre. Ainsi, il a été constaté que les points de vaccination disséminés à travers les grandes villes connaissent une forte affluence, depuis les premières heures du lancement de la campagne. Dans son intervention, en marge du coup d’envoi de cette campagne à partir du centre de vaccination de l’école primaire  » Ali Hamdine  » de la ville de Boumerdès, en présence de représentants de la DSP et d’autres secteurs concernés, le directeur local de l’éducation, Habib Boulaabidat, a souligné la  » mobilisation de ces centres pour faciliter l’opération de vaccination et attirer le plus grand nombre d’employés du secteur souhaitant se faire vacciner contribuant ainsi à atteindre l’immunité collective », a-t-il indiqué. Le responsable de l’éducation de la wilaya, qui a assuré l’équipement des centres de vaccination avec tous les moyens humains et matériels nécessaires, a fait état de l’installation, récemment, d’une commission de wilaya, chargée de « faire une évaluation exacte de la situation épidémiologique du secteur (dans ses trois paliers) ». M. Boulaabidat a lancé, à l’occasion, un appel aux employés du secteur de l’éducation, à Boumerdes, les incitant à se faire vacciner contre la Covid-19 en vue d’assurer leur protection et celle de leurs familles, leurs élèves et leurs collègues, outre la nécessité de continuer à adopter les mesures barrières contre cette pandémie en milieu scolaire pour freiner sa propagation. En marge de la campagne de vaccination, le DSP, Said Ouabbas a indiqué, dans une déclaration à l’APS, que face à la recrudescence des cas d’infection par le coronavirus, il a été procédé à l’activation de la commission intersectorielle de wilaya chargée du suivi et de la gestion de la pandémie du coronavirus, « pour que la wilaya soit prête à faire face à la nouvelle vague de la pandémie qui coïncide avec la période de la grippe saisonnière », a-t-il observé. D’autres mesures prises par le secteur ont visé, selon le même responsable, à assurer la disponibilité des générateurs d’oxygène et des respirateurs artificiels au niveau des établissements hospitaliers de la wilaya, parallèlement à la réouverture des services médicaux affectés au suivi de l’épidémie du coronavirus, au niveau des établissements éducatifs, outre la mobilisation des staffs médicaux et paramédicaux nécessaires au suivi des cas d’infection et des opérations de vaccinations. A cela s’ajoute l’organisation d’intenses campagnes de sensibilisation pour inciter les citoyens à se faire vacciner.