Escrime

Coupe du monde de sabre féminin «juniors» d’escrime (étape d’Alger) : La France domine la compétition, l’Algérie au tableau des 32

La première journée de l’étape d’Alger de la Coupe du monde de sabre féminin (juniors), consacrée aux compétitions individuelles, organisée samedi à la salle Harcha- Hacéne (Alger), a vu la domination des éléments français, tandis que les athlètes algériennes se trouvent au tableau des 32.

La France a décroché deux médailles aux épreuves individuelles, grâce à Sarah Noutcha qui a obtenu la médaille d’or et à Pauline Conscience qui a décroché médaille de bronze. Dans une finale qui « a tenu toutes ses promesses», la française Noutcha s’est imposée devant la Belge Jolien Corteyn sur le score 15 touches à 12. La gagnante de l’étape d’Alger s’est dite « très ravie d’avoir terminé la dernière année «juniors», en s’adjugeant ce titre». «Il me reste à présent, poursuit l’athlète, le championnat mondial. La compétition a été d’un bon niveau, nous avons déjà mené plusieurs rencontres, ce qui est bénéfique pour nous, en prévision des prochaines compétitions», a-t-elle ajouté. Pour ce qui est des représentantes de l’Algérie, le duo Benchekor Naila et Benaouda Chaima, a atteint le tableau des 32, le meilleur score pour l’Algérie. Quant à leurs deux camarades, Kaouther Mohamed Belkbir et Kahli Noura Zahra, elles ont été battues au tableau des 64. Réagissant aux résultats, le président de la Fédération algérienne d’escrime, Raouf Bernaoui, s’est dit satisfait des scores obtenus par les Algériennes, avant d’ajouter: «d’une année à l’autre, nous constatons une amélioration du niveau de performance et des résultats de la sélection algérienne.(…). Toutefois, je suis triste pour Zahra Kahli qui s’est blessée au genou et nous souhaitons son retour, dimanche prochain, aux épreuves par équipe». M. Bernaoui s’est dit également» optimisme quant à la possibilité de monter prochainement sur le podium». L’étape d’Alger enregistre la participation de 56 sabreuses, représentant 10 pays.
Il s’agit de l’Algérie (10 athlètes), la France (12), le Japon (9), l’Egypte (6), la Belgique (4), l’Italie (4), le Chili (4), la Turquie (3), la RD Congo (3) et la Grande-Bretagne (1). L’Algérie sera présente aux épreuves par équipe, avec 4 athlètes: Chaima Ben Addouda, Kaouthar Belkbir, Ben Chakour Naila et Zahra Kahli ou Salhi Nour el-Houda. A l’exception de La Grande-Bretagne, les autres pays participants seront concernés par les rencontres entre équipes.