Constantine 2015 : la générale de la pièce «Al Mahgour» séduit les spectateurs

La générale de la pièce « Al Mahgour » de l’association Forsane Erroukh des arts théâtraux d’Adrar, présentée avant-hier sur les planches du Théâtre régional de Constantine (TRC), a énormément séduit les spectateurs. Ecrite par le Dr Hacène Djilani et mise en scène par Cheikh Okbaoui, sur une scénographie d’Abdelkader Dlimi, la pièce aborde une histoire tirée du patrimoine populaire du Sud et raconte les mésaventures d’un prince rejeté par son père et ses trois frères. Les acteurs, défilant sur les planches, habillés et coiffés des attributs traditionnels des touaregs, relatent l’histoire d’un prince chétif et de faible constitution qui subit les railleries de son père et de ses frères ainés, élancés et forts, qui ne ratent pas une occasion pour le réduire. Mis à l’épreuve lors de la maladie de son père, le roi du royaume des Sables, le prince mal-aimé, campé par Abdenour Ferane, fait montre de bravoure et de courage et parvient à ramener au roi malade le remède miracle, mais ses frères « détournent » son action et s’approprient la gloire. Les faits de la pièce se succèdent en scènes enveloppantes et les acteurs, passant de la langue arabe classique à la langue amazigh, parviennent à captiver le public dans un décor reflétant le paysage magnifique de l’Ahaggar et les traditions de l’homme bleu du Hoggar. La vérité finit par jaillir quand le frère du roi, le régent du royaume des Zibans, fait appel à ses trois neveux pour le soutenir contre l’invasion d’une armée redoutable et redoutée. Le prince mal-aimé prend alors les commandes et finit par infliger une défaite cuisante à l’ennemi devant l’admiration de son oncle et son père. Le rideau tombe sur une belle scène de danse et de joie puisée des profondeurs du Hoggar. Après le spectacle, le metteur en scène, remerciant la réceptivité du public, a précisé qu’il était fier de la présentation des acteurs ayant campé les différents rôles de la pièce, soulignant que la plupart sont issus des ateliers d’apprentissage des techniques du jeu théâtral. Créée en 2010, l’association Forsane Erroukh d’Adrar compte six œuvres théâtrales produites en langues arabe et amazigh. Inscrites dans le cadre du programme du département théâtre de la manifestation « Constantine, capitale 2015 de la culture arabe », trente présentations de la pièce « Al Mahgour » sont programmées entre août et septembre dans une vingtaine de wilayas, a-t-on noté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>