Constat

CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES (CNA) : Un chiffre d’affaires de plus de 142 milliards DA en 2018

Le bilan du Conseil national des assurances (CNA) a fait état d’un chiffre d’affaires de plus de 142 milliards de DA au 31 décembre 2018, contre 139,5 mds DA durant la même période de 2017, soit une hausse de 2,2%. Le même conseil a également précisé sur son site Web que le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de Dommages a prédominé en se chiffrant à plus de 126 mds DA contre 122,11 mds DA à la même période de 2017, soit un accroissement de 3,2%, tout en affirmant, par ailleurs, que les assurances de Personnes ont marqué une baisse de 10,5% en se chiffrant à 12,21 mds DA contre 13, 64 mds DA. S’agissant de la branche des assurances de Dommages, le chiffre d’affaires de l’assurance automobile reste encore le plus important avec 68,9 mds DA durant l’exercice 2018 contre 65,59 mds DA, en 2017 (+5,2%), a-t-on souligné. Ajoutant également, ainsi que la branche automobile détient 54,7% du portefeuille des assurances de Dommages. Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques divers (IRD), le rapport du Conseil national des assurances (CNA) a souligné qu’un chiffre d’affaires de 46,6 mds DA contre 45,8 mds DA a été réalisé, soit à une hausse de 1,6% entre les deux périodes de comparaison. Évoquant la branche assurance agricole, la même source a indiqué que la baisse du chiffre d’affaires de cette branche a regréssé de 5,8%, résultat du recul de la sous- branche animale (-17,3%), et ce, en raison du non-renouvellement des contrats bovins souscrits, est t-il noté, également. Il en est de même pour les sous- branches « autres dommages agricoles » et « multirisques engins et matériel agricole» qui ont diminué respectivement de 23,3% et 5,6%. Par contre, les sous-branches « Incendie et multirisques agricoles » et « production végétale» ont connu une croissance respective de 86,2% et 0,2% par rapport à l’exercice 2017. Concernant la branche des assurances des crédits, le rapport du Conseil national des assurances a précisé, par ailleurs que cette branche a marqué, quant à elle, une hausse bien que légère (0,4%) avec un chiffre d’affaires de 2,14 md DA, contre 2,13 mds DA, généré par les sous-banches « crédit à l’exportation » (+51%), « crédit à la consommation » (12,8%) et « insolvabilité générale » (6,8%). En revanche, la sous-branche « crédit immobilier » a accusé une régression de 9,9%, en raison de la baisse des crédits octroyés par le CPA (Crédit populaire d’Algérie) dans le cadre du programme LPP et la BEA (Banque extérieure d’Algérie) avec des taux respectifs de 54% et 19%, ajoute la même source.Pour ce qui est de la branche Transports, le chiffre d’affaires de ce conseil a reculé de 1% pour atteindre 5,82 mds DA contre 5,88 mds, durant l’exercice 2017. «C’est la sous- branche « transport aérien » qui a tiré vers le bas le chiffre d’affaires de l’assurance Transport, avec un chiffre d’affaires de 1,31 mds DA, contre 1,5 mds DA, en 2017 », a-t-on affirmé, encore. En revanche, Une bonne performance a été enregistrée dans le Transport maritime qui a dominé la branche Transport en enregistrant une hausse de 4,4%, suivie des sous- branches Transport ferroviaire et terrestre avec des évolutions respectives de 2,2 % et 0,7%, par rapport à l’année 2017.
Mehdi Isikioune