CNAC

CNAC : Création «depuis janvier dernier» de 120 microentreprises à Constantine

Un total de 120 microentreprises a été créé dans la wilaya de Constantine depuis le début de l’année 2019, dans le cadre du dispositif de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) contre 50 établissements recensés durant la même période de l’année dernière, a-t-on appris dimanche auprès du directeur local de cet organisme Djamal Eddine Khemissi.

Parmi ce nombre global, 21 microentreprises ont été créées par des femmes, a précisé à l’APS le même responsable, ajoutant que ces établissements ont été initiés par des porteurs de projets âgés entre 30 et 55 ans. Une formation de 317 porteurs de nouveaux projets autour de la gestion de l’entreprise et des produits et sur les méthodes de calcul des coûts, a été lancée depuis le début de l’année 2019, a souligné le même responsable. Une session de formation sur l’entrepreneuriat, a-t-il ajouté, ciblant 38 étudiants universitaires et diplômés des centres de formation professionnelle a été organisée durant la même période marquée également par la programmation des journées de sensibilisation au sein des établissements pénitentiaires, affirmant que l’intensification de ce type de formation et l’accompagnement des porteurs de nouveaux projets dans le cadre du plan d’action tracé par la CNAC de Constantine figure parmi les facteurs qui ont favorisé l’augmentation du nombre des entreprises créées. Ces entreprises, a indiqué le même responsable, ont permis de générer environs 300 postes de travail, soulignant que l’antenne locale de cette agence avait participé par l’octroi de crédits sans intérêt représentant entre 28 et 29% du coût de ces projets validés. M. Khemissi a encore précisé dans ce même contexte que la contribution des postulants aux projets oscille entre 1 et 2%, tandis que le reste est couvert par les banques. Parmi les opérations réalisées pendant cette période, pas moins de 15 projets avaient concerné le secteur de l’agriculture, l’élevage et l’apiculture, 21 projets liés à l’artisanat, 20 dans le domaine de la construction et des travaux publics, alors que le reste concerne les créneaux des services, les métiers et l’artisanat, a-t-il détaillé. D’autre part, l’annexe locale de la CNAC a organisé aussi cette année des portes ouvertes dans les douze( 12) communes de la wilaya, ciblant les jeunes chômeurs titulaires de diplômes, ainsi que des artisans sans attestations qualificatives afin de les informer des méthodes de création et de la gestion d’une microentreprise, ont noté les responsables concernés. À signaler que plus de 4 700 entreprises ayant permis de générer plus de 11 000 postes de travail avait été créées dans le cadre de ce dispositif d’aide à l’emploi Cnac depuis sa mise en place en 2004, selon les dernières statistiques des mêmes services.