Cholera-p5

Choléra, état des lieux : 59 cas confirmés et 26 cas négatifs sur 172 cas hospitalisés depuis le 7 août

Selon un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, il a été précisé que 59 cas de choléra ont été confirmés et 26 sur les 172 cas hospitalisés depuis le 07 août, se sont révélés négatifs.

La même source affirme, dans ce contexte que la répartition des cas confirmés par wilaya se présente comme suit: Bouira trois cas confirmés, Blida 30 cas confirmés, Tipasa, 14 cas confirmés, Alger 11 cas, Médéa un cas. La tutelle confirme également qu’aucun cas de décès n’a été notifié en dehors des deux décès qui ont été enregistrés au niveau de la wilaya de Blida et que tous les malades ont été pris en charge au niveau de l’EHS El Kettar et l’EPH de Boufarik, ajoutant que 66 cas ont été mis sortants, assurant, d’autre part que les cas restant hospitalisés évoluaient favorablement. Outre cela, le ministère de la Santé a rappelé à travers ce communiqué, les principales mesures pour arrêter et endiguer la propagation de la maladie à savoir le lavage soigneusement des mains avec du savon et de l’eau propre plusieurs fois dans la journée, particulièrement avant le contact avec un aliment, avant chaque repas et après l’utilisation des toilettes, le lavage des légumes et des fruits avant leur consommation ainsi que l’ébullition et la javelisation de l’eau de stockage avant son utilisation.

Blida : décès d’une femme suspectée d’être infectée par le Choléra
Pour leur part, les responsables de la wilaya de Blida ont indiqué qu’une femme suspectée d’être infectée par le Choléra est décédée, lundi soir, à l’hôpital de Boufarik (Blida), ajoutant que les analyses concernant cette femme sont actuellement en cours, au niveau de l’Institut Pasteur, en vue de déterminer les causes à l’origine de son décès.

La wilaya d’Oran n’a enregistré aucun cas confirmé
Pour sa part, la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya d’Oran a indiqué qu’aucun cas de choléra n’a été confirmé précisant, à cet effet qu’un dispositif de prévention a été mis en place contre les maladies à transmission hydrique.
Mehdi Isikioune