Chlef : Sensibilisation à la réduction de l’usage des sachets en plastique

La campagne de sensibilisation à la réduction de l’usage des sachets en plastique et ses dangers sur l’environnement, organisée à la place de la solidarité de la ville de Chlef, a été accueillie par un vif intérêt des citoyens et des associations du domaine. Cette campagne d’information, inscrite au titre de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement (5 juin), organisée cette année sous le signe : «Combattre ensemble la pollution plastique», vise à promouvoir chez le citoyen le reflexe du remplacement du sachet en plastique par les couffins en Doum ou les sachet en papier, a indiqué à l’APS la directrice locale de l’environnement, Rafika Belhadj. Cette démarche a pour objectif la préservation du milieu et de la santé publique de la pollution plastique, considérant qu’il s’agit d’un déchet (plastique) difficilement biodégradable, a-t-elle précisé. Après avoir loué cette initiative ayant attiré, outre des associations du domaine, un large public soucieux de la sécurité environnementale, la responsable a annoncé l’organisation programmée «pour samedi prochain» d’une large campagne de nettoyage de la plage Mainis 2, théâtre d’un grand amoncèlement de déchets en plastique constituant un risque pour la faune maritime, en dépit du fait qu’elle soit interdite à la baignade. De son côté, le directeur du Centre d’enfouissement technique des déchets (CET), Mahmoud Adane, a mis l’accent sur l’intérêt de cette campagne dans la modification du mode de consommation des citoyens, qui se doivent d’adopter les sachets en papier et les couffins en Doum en remplacement du sachet en plastique, dont la dissolution dans la nature prend quelque 400 ans. Selon les statistiques mondiales, plus de 100.000 animaux marins/an sont victimes de la consommation des déchets en plastique jetés au large des mers. A son tour, le président de l’association «Salama» pour la protection du consommateur de Chelf, Djilali Kasmi, a souligné le rôle «essentiel» du citoyen dans l’ancrage de ce reflexe écologique participant à la préservation du milieu et de la biodiversité, plaidant pour l’intensification de ce type d’initiatives, tout au long de l’année. Des citoyens approchés par l’APS, notamment au stand des produits en Doum (vannerie), ont affirmé, à l’image de Mme.Nacira, l’intérêt de la préservation de l’environnement en limitant l’usage du plastique, «dont la menace s’étend à la ressource animale et végétale», a-t-elle dit, tout en plaidant pour l’encouragement de l’artisanat du Doum et de la vannerie, «en tant qu’alternative aux objets en plastique, qui ont envahi nos foyers». Des brochures d’information sur le sujet ont été distribuées aux passants au titre de cette manifestation, ayant vu la participation de la direction du commerce, de la Maison de l’artisanat et nombre d’associations. A noter que la direction de l’environnement de Chlef a initié, lundi, en collaboration avec la Conservation locale des forêts, une opération de mise en terre de 400 plants d’arbres au niveau de la décharge contrôlée de Zebboudja , avec la participation du groupe SMA (Scouts musulmans algériens) local et de nombreux bénévoles.