7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Chlef : 2e session ordinaire de l’APW

La session ordinaire de l’Assemblée populaire de la wilaya de Chlef, sous la présidence de M. Ameur, P/APW, s’est ouverte ce dimanche, en présence du wali, de la secrétaire générale, des directeurs de l’exécutif, des chefs de daïra, des élus et de la presse locale.

à l’ordre du jour de cette deuxième session les préparatifs et les dispositions prises concernant le mois de Ramadhan, la saison estivale, et la campagne moisson-battage. En premier lieu, les présents ont débattu des questions des comptes administratifs de l’année 2015, ainsi que le budget supplémentaire de l’exercice financier 2016. A la suite de la présentation du budget primitif, celui-ci a été approuvé à main levée par l’ensemble des élus.
Concernant le mois de Ramadhan et dans le cadre de la solidarité, particulièrement l’aide octroyée aux familles nécessiteuses à travers le couffin de Ramadhan, les services de la wilaya ont répertorié 44 211 familles. Une enveloppe financière de plus de 140 millions de dinars a été allouée à cette opération. Six restos répartis au niveau de quelques daïras ouvriront leurs portes au cours de ce mois sacré pour offrir des repas chauds aux personnes pauvres.
Dans le rapport présenté par la wilaya, les élus ont pris connaissance des dispositions prises par les différentes directions, particulièrement au cours de ce mois de Ramadhan. L’alimentation en eau potable, l’électricité, l’enlèvement des déchets ménagers, la permanence au niveau des structures sanitaires, les activités culturelles et sportives le transport, autant de points abordés au cours de cette session. Intervenant à ce sujet le wali, M. Aboubakr Essedik Boucetta a mis en garde les responsables de l’ADE et de la Sonelgaz contre toute perturbation dans l’alimentation des populations en eau potable et énergie. «Avec l’entrée en service de l’usine de dessalement d’eau de mer de Mainis (Ténès) qui produit quotidiennement 200 000 m3 d’eau et les nombreux postes de transformation électrique réalisés sur l’ensemble du territoire de la wilaya les perturbation dans la distribution de ces deux produits n’est plus permise, et les directeurs de l’ADE et de la Sonelgaz seront tenu responsables en cas de défaillance», a souligné le wali. Au cours de cette journée le directeur des services agricoles a présenté à l’intention des élus de l’APW le bilan de l’actuelle campagne moissons-battages. Dans son allocution, le directeur de l’agriculture a indiqué que la sécheresse qui a sévi au cours de cette année s’est répercutée sur les estimations prévues qui tablaient sur le million de quintaux de blé. A ce titre, la DSA prévoit une production de 669 589 q dont 483 108 q de blé dur, 80 577 q de blé tendre, 90 324 q d’orge et enfin 15 680 q de fourrage. Au sujet de ces chiffres avancés par les services de l’agriculture le P/APW M. Ameur a indiqué que «pour la première fois les renseignements qui nous sont donnés au sujet de la production céréalière de la wilaya de Chlef reflètent avec fidélité la réalité ». Autre intervenant lors de cette session, celui du tourisme et de l’artisanat. Dans la présentation de son secteur, le directeur du tourisme a présenté le bilan de l’exercice précédent (année 2015) et le programme arrêté pour la saison estivale et celui du mois de Ramadhan de cette année. Le bilan fait état de 4 659 884 estivants ayant fréquenté le littoral chélifien qui s’étend, faut-il le rappeler, sur 129 kms. Pour cette saison estivale, 5 plages ont été équipées de miradors de postes de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale en sus de structures sanitaires. A noter que 25 millions de dinars ont été alloués au secteur du tourisme pour l’année 2016. Enfin, le dernier point abordé lors de cette deuxième session c’est celui de «Kalaât Sidi-Abdallah» dans la commune de Taougrit, dont la réhabilitation a été retenue.
à titre de rappel la «kalaât» de Sidi-Abdellaah ou «Timici» est un patrimoine classé en 1905, puis reclassé en 1965 suite au décret n° 67-281. Selon la fiche établie par l’association archéologique Castellum Tingitanum, la kalaâ est une colonie romaine datant du IVe siècle, en considération des techniques de construction et le mur d’enceinte ainsi les pièces de monnaie découvertes. Cette ville romaine est large de 300 m et longue de 20 m. Elle est construite sur une crête à pic, au nord et au sud. Il existe deux remparts, l’un à l’est et l’autre à l’ouest. Sur les côtés nord et sud, des sentiers sont aménagés le long des flancs de la crête. Près de chaque sentier, on relève la présence de postes vigiles pour protéger la ville, taillés dans le roc. De plus, plusieurs citernes creusées dans la roche ont été mises en évidence, ainsi qu’une chapelle chrétienne. Cette dernière possède des colonnes à environ 80 mètres de la porte sud-ouest.
à l’entrée de la ville, des stèles sculptées dans le roc, ornées de croissants, des vestiges d’un caveau creusé dans le roc aussi. Ce qui pousse vers la probabilité de l’existence d’un cimetière. Surtout qu’il y a des traces de tombes au Nord-Est. Et aussi un cimetière à l’ouest, avec des fosses et des caveaux dans le roc.
Selon Pierre Solama, dans les voies , il y avait une voie reliant Arsenaria, sise dans la commune d’El Marsa à travers la plaine de CRI, à une autre vers Castellum Tingitanum (Chlef actuellement). Vu la solennité de ce site à ciel ouvert, il est impératif d’installer des gardiens pour sa surveillance, ainsi que d’installer des plaques de signalisation unifiées et une clôture en grillage Zimmerman. Et de placer des plaques à l’entrée du site, avec des textes résumés sur son histoire, pour que les touristes et les citoyens puissent se faire, en le visitant, une idée plus concrète du site.
Bencherki Otsmane

Related posts

Formation professionnelle à Guelma : Ouverture de 495 postes dans l’hôtellerie et le tourisme

Redaction

Salon national du miel et des produits de la ruche à Chlef : Afflux considérable des citoyens

courrier

Tri sélectif des déchêts (Oran) : Plus de 200 éducateurs socioculturels formés

courrier

INPED de Boumerdès : 50 ans de formation et d’accompagnement des entreprises

courrier

CNR : Plus de 80% des dossiers de retraite numérisés à Constantine

Redaction

APW de Bouira : la wilaya passée au peigne fin

courrier