Enfant

Championnat d’Algérie de calcul mental : plus de 2000 enfants au rendez-vous

Plus de 2000 enfants, de 5 à 15 ans, participeront, jeudi prochain au Palais des expositions à Alger à « la première édition » du championnat d’Algérie de calcul mental qualifiant au championnat du monde, prévu le 5 août prochain au Japon , a-t-on appris mardi des organisateurs. Le président du championnat, Haîthem Charef a déclaré à l’APS que « la première édition du championnat d’Algérie de calcul mental qualifiant au championnat du monde au Japon 2018 verra la participation de plus de 2000 enfants venus des différentes wilayas du pays », indiquant que « les wilayas de l’Est, à l’instar de la wilaya d’Annaba, auront la part du lion en termes de nombre des participants ». « Cette manifestation, première du genre, qui se déroule sous le Haut patronage du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, est organisée par le Forum national des générations contemporaines en coordination avec la Fondation des amis de la vie spécialisée dans la formation et l’entraînement des enfants », a précisé le même responsable. Les résultats du championnat seront connus jeudi où une commission composée de 200 correcteurs et surveillants procédera à la sélection « d’une quinzaine d’enfants et leurs entraîneurs pour participer au championnat du monde de calcul mental par le boulier japonais (le soroban) au Japon, a ajouté M. Charef. Selon M. Charef, l’objectif de cette activité ( le calcul mental par le boulier japonais) est le développement de la confiance en soi chez l’enfant et le renforcement de l’équilibre mentale de l’enfant.

Neuf nourrissons sur dix dans le monde ont reçu des vaccinations en 2017
Environ 123 millions de nourrissons dans le monde, soit 9 sur 10, ont reçu au moins une dose de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche en 2017, les protégeant contre des maladies infectieuses pouvant causer des maladies graves ou des décès, selon les dernières données de vaccination de l’OMS et de l’UNICEF. Depuis 2015, le pourcentage d’enfants qui ont reçu les trois doses d’immunisation systématique contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC3) atteint 85% (116,2 millions de nourrissons), a précisé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans un communiqué de presse. Bien que la couverture vaccinale mondiale avec le DTC3 reste à 85%, il est important de souligner que 4,6 millions de nourrissons supplémentaires ont été vaccinés dans le monde en 2017 par rapport à 2010, en raison de la croissance démographique mondiale. De même, il est important de noter que bien que la couverture du DTC3 dans la région africaine reste à 72% depuis 2010, la croissance de la population cible régionale signifiait que pour maintenir le même niveau de couverture, environ 3,2 millions de nourrissons supplémentaires devaient être vaccinés en 2017. Sur les 19,9 millions de nourrissons qui ne sont pas complètement vaccinés au DTC3, près de 8 millions (40%) vivent dans des environnements fragiles ou humanitaires, y compris dans des pays touchés par un conflit. Et environ 5,6 millions d’entre eux vivent dans trois pays seulement – l’Afghanistan, le Nigeria et le Pakistan – où l’accès aux services de vaccination de routine est essentiel pour atteindre et maintenir l’éradication de la poliomyélite. En 2017, dix pays avaient une couverture de DTC3 ou une dose de vaccin anti-rougeole inférieure à 50% : Angola, République centrafricaine, Guinée équatoriale, Tchad, Guinée, Somalie, Nigeria, Soudan du Sud, Syrie et Ukraine.

Avec le service «QUIZ OOREDOO» : Testez vos connaissances et gagnez une Kia Picanto chaque semaine et un Samsung Galaxy J7 chaque jour
Ooredoo, innovateur technologique, accueille l’été dans une ambiance de compétition et lance son nouveau service «Quiz Ooredoo» : un jeu de Questions / Réponses destiné exclusivement à ses clients, leur permettant de gagner de superbes cadeaux dont des voitures et des Smartphones de dernière génération. Le service «Quiz Ooredoo», développé en partenariat avec Numbase, une société spécialisée dans la fourniture de contenus, est disponible dans les deux langues, arabe et française, et donne aux clients Ooredoo l’opportunité de tester leurs connaissances et leur culture générale, avec 25 DA/jour seulement pour 30 questions/jour. Les abonnés ayant cumulé le plus grand nombre de points remporteront un Samsung Galaxy J7 chaque jour et une voiture KIA Picanto chaque semaine. Pour participer au concours « Quiz Ooredoo », il suffit au client d’envoyer le mot QUIZ ou n’importe quel message par SMS au numéro 5005. Aussi, le Quiz Ooredoo sera accessible prochainement via l’application « My Ooredoo». Avec ce nouveau service, Ooredoo enrichit l’expérience mobile de ses clients en leur offrant des moments de divertissements instructifs durant cette saison estivale.

Le procès du narcotrafiquant El Chapo repoussé de deux mois
Un juge fédéral de Brooklyn a ordonné lundi le renvoi du procès du narcotrafiquant présumé Joaquin «El Chapo» Guzman, qui s’ouvrira finalement deux mois après la date initialement prévue, soit le 5 novembre. Le juge Brian Cogan a ainsi fait droit à la demande de l’avocat d’El Chapo, Eduardo Balarezo, qui avait demandé un report, début juillet, après que le ministère public a versé plusieurs milliers de nouvelles pièces au dossier. Selon lui, plus de 117 000 fichiers sonores et 1 125 pages de documents ont été ajoutés à un dossier qui compte aujourd’hui plus de        320 000 pages produites, à charge, par les services du procureur fédéral de Brooklyn, Richard Donoghue. El Chapo, 61 ans, est accusé d’avoir dirigé, pendant 25 ans, le cartel de Sinaloa, l’un des plus puissants que le continent américain ait jamais connus. Selon la justice fédérale américaine, il aurait dans ce cadre supervisé l’envoi, vers les États-Unis, d’au moins 200 tonnes de cocaïne et commandité de multiples assassinats et kidnappings, allant jusqu’à torturer lui-même les victimes. Interpellé en janvier 2016 et extradé aux États-Unis un an plus tard, El Chapo, qui s’est déjà évadé deux fois au Mexique, est détenu dans une prison ultra-sécurisée du Sud de Manhattan, avec des visites extrêmement restreintes et la possibilité de sortir de sa cellule une heure par jour seulement.

Le corps sans vie du disparu en mer à Azzefoun (Tizi-Ouzou) repêché
Le corps sans vie du jeune disparu lundi après-midi en mer à Azzefoun (60 km au Nord de Tizi-Ouzou) a été repêché mardi par la Protection civile, a rapporté ce corps constitué. La victime, âgée de 18 ans, se baignait sur une plage dangereuse et interdite à la baignade au niveau du brise-vague réalisé à proximité du port d’Azeffoune, a-t-on rappelé. Les plongeurs de l’unité marine de Tigzirt munis de zodiaques et les éléments de l’unité de la Protection civile d’Azzefoun, ont été mobilisés. Les recherches ont été entamées dès l’annonce de la disparition du baigneur, a indiqué à  l’APS, le chargé de communication de la direction locale de ce corps constitué, le capitaine Kamel Bouchakour. D’intenses recherches se sont poursuivies tard dans la soirée de lundi, malgré les fortes vagues qui rendaient difficile l’intervention, a ajouté le responsable, appelant, une nouvelle fois,  les vacanciers à ne pas fréquenter les plages interdites à la baignade en raison des risques de noyade.

Le Parlement égyptien approuve une loi permettant de surveiller les réseaux sociaux

Le Parlement égyptien a approuvé lundi une loi relative aux médias permettant aux autorités de surveiller certains comptes d’utilisateurs de réseaux sociaux afin, selon elles, de combattre les «fausses nouvelles», a annoncé la Chambre des députés sur son site officiel. La loi a été approuvée à la majorité des deux tiers et doit être envoyée au président Abdel Fattah al-Sissi pour sa ratification. Selon cette loi, toute personne ayant plus de 5 000 abonnés en ligne –sur un site personnel, un blog ou les réseaux sociaux– pourra être surveillée par le Conseil supérieur de régulation des médias.
Cet organisme aura ainsi le droit de suspendre ou bloquer tout compte personnel «publiant des fausses nouvelles ou incitant à violer la loi, à la violence ou à la haine».