écplise

Canicule record à Ouargla, vagues de chaleur et éclipse lunaire sur l’esplanade de Ryadh El Feth : La nature déroule

Les Algériens ont été nombreux à observer l’exceptionnelle éclipse lunaire du vendredi soir. Ils en étaient à la fois éblouis et émus par un merveilleux spectacle de la lune. Il est rare de voir autant de gens s’élever dans le cosmos, reconnaître leur vraie place entre l’infiniment grand et l’infiniment petit et rester ébahis, émus et extasiés autant de minutes devant une nature qui a déroulé jusqu’à minuit. En un mot, l’éclipse totale de Lune la plus longue du siècle, a comblé les Algériens.

Des astronomes et amateurs se sont rencontrés au niveau de l’esplanade de Ryad El Feth et la promenade des Sablettes pour immortaliser le phénomène. Ils avaient bien de la veine ceux qui ont bénéficié d’un ciel dégagé cette nuit là et ceux qui ont levé les yeux au ciel et n’ont pas pu rater ce spectacle étonnant : la lune a viré au rouge, teintée de cuivre et légèrement éclairée par les rayons du soleil. L’éclipse a débuté vers 20H30 GMT elle a fait une durée exceptionnelle, 103 minutes se sont écoulées entre le début et la fin de l’éclipse. À la différence de l’éclipse solaire, c’est la Terre qui s’est mise entre le Soleil et la Lune et elle s’est ainsi éclipsée. Pour rappel, le prochain rendez-vous avec une éclipse lunaire totale aura lieu le 21 Janvier 2019, et sera visible très tôt le matin avant le lever du soleil, puis le 16 Juillet 2019 dans presque les mêmes conditions que celles du 27 Juillet 2018.
C’était la nuit ; le jour était aux chaleurs extrêmes qui s’abattent sur le pays depuis le début de l’été. En ce mois de juillet, plusieurs régions du monde observent des vagues de chaleur extrême. Des records de température ont été battus aux quatre coins du monde.
Le monde suffoque. Depuis le début du mois de juillet, les températures ne cessent d’augmenter aux quatre coins du globe.. De nombreux pays ont ainsi battu leur record de chaleur.
Du côté du Sahara, un record de température a été battu à Ouargla, en Algérie, où il a fait 51,3°C le 5 juillet dernier, soit un record absolu pour le pays mais aussi pour l’ensemble du continent africain.
Dans le monde, des températures exceptionnellement chaudes ont également été enregistrées en Tunisie, avec des niveaux records observés à Tozeur (49,2°C le 5 juillet) puis à Kairouan (48,3°C le 14 juillet.
Depuis plusieurs semaines, le Japon fait face à une canicule violente qui a causé la mort de plus de 80 personnes. Le pays a battu son propre record de chaleur le 23 juillet dernier avec un exceptionnel 41,1°C enregistré à Kumagaya, ville à 50 kilomètres au nord-ouest de Tokyo.
La vague de chaleur s’est propagée vers la Corée du Sud, où les températures avoisinent les 40°C depuis quelques semaines. Le 22 juillet, il a fait 38°C à Séoul, à seulement 0,4°C du record absolu du pays. En Corée du Nord, la température a atteint 39,7°C à Wonsan le 22 juillet, un record absolu en plus d’un siècle de mesures.
Les Etats-Unis sont eux aussi touchés par la canicule, où plusieurs records absolus ou mensuels ont été battus entre les agglomérations de Los Angeles et San Diego. En particulier 48,9°C à Chino (banlieue est de Los Angeles) le 6 juillet, un record pour l’agglomération du Grand Los Angeles.
Au Canada, le Québec a souffert de la canicule en début de mois. L’agglomération de Montréal a battu son propre record grâce aux 36,6°C enregistrés le 2 juillet.
I.M. Amine