Box Office US : Avengers 2 au sommet !

Sans surprise, Avengers : L’Ere d’Ultron met KO le public américain mais ne parvient pas à égaler le premier Avengers. Pas si grave. Voilà, c’est dit : Avengers : L’Ere d’Ultron n’a pas battu le premier Avengers. Son démarrage titanesque de 187,6 millions de dollars est le deuxième plus gros démarrage américain de tous les temps (sans tenir compte de l’inflation), le meilleur de 2015 au passage, mais il n’est pas suffisant pour battre les 207,4 millions raflés à sa sortie en mai 2012 par Avengers. Les films Marvel Studios squattent le top 3 des meilleurs démarrages US : Avengers, Avengers 2 et Iron Man 3. Bref, Marvel/Disney règne bien en maître sur le marché des films de super-héros grâce à leur principe de cinematic universe qui fait que chaque film est comme un épisode de série à ne pas manquer. Des épisodes qui coûtent 200 millions de dollars et qui mettent le paquet niveau marketing. Le challenge était de taille, mais pourquoi Ultron n’a pas passé la barre des 200 millions comme le prévoyait Disney ? La raison est simple : le sport. De grands événements sportifs ont eu lieu aux USA ce week-end (le Kentucky Derby, le combat de boxe Mayweather-Pacquaio, le match de basket Spurs contre Clippers, etc) et ont forcément coûté des places à Avengers 2, qui comme tout bon film peut se voir quelques jours après à la différence d’un match qu’on préfère voir en direct. Le film a dû aussi pâtir du piratage (il est sorti depuis dix jours en France, par exemple), mais dans quelle mesure ? On ne sait pas encore.
Ceci dit, pas de panique : L’Ere d’Ultron a déjà raflé 439 millions dans le reste du monde, et peut donc déjà compter sur des recettes mondiales de 627 millions, ce qui fait de lui le deuxième plus gros hit de 2015 en dix jours d’exploitation. Et ce n’est pas fini (heureusement : le budget du film est estimé à 250 millions de dollars), puisque Avengers 2 se réserve le marché chinois pour le 12 mai prochain. Avengers 2 est parti pour dépasser facilement la barre du milliard de dollars de recettes, mais arrivera-t-il en fin de course à égaler le premier Avengers (1,5 milliard) ? Et surtout à mettre au tapis Fast & Furious 7, qui en est à 1,3 milliard de recettes et est le plus gros hit de 2015 pour l’instant ? Et puis, n’oublions pas que Star Wars : Le Réveil de la Force, un autre film Disney, risque de battre le record d’Avengers en décembre prochain…
Face à la colère des Vengeurs, aucun studio n’a eu la folie de sortir un film sur tout le territoire américain pour tenter de le concurrencer. Avengers : L’Ere d’Ultron a siphonné les entrées de tous les autres films. A commencer par Adaline avec Blake Lively en immortelle mélancolique, qui pour son deuxième week-end gagne 6,2 millions de dollars. Soit un total de 23,4 millions sur le territoire américain, toujours pas de quoi rembourser son budget de 25 millions, au grand dam du studio Lionsgate qui devra attendre novembre et le dernier Hunger Games pour rafler le pactole. Mis KO par la sortie de L’Ere d’Ultron, Fast & Furious 7 chute en troisième place et ne rapporte que 6,1 millions -soit 100 000 dollars de moins qu’Adaline- une chute de 66% par rapport à la semaine dernière. Normal, puisque L’Ere d’Ultron a piqué toutes les entrées de Fast & Furious 7. Mais Universal est toujours en position de force puisque le dernier Fast & Furious en est à 1,3 milliard de dollars de recettes mondiales et attend de pied ferme les Vengeurs pour le déloger de la première place de 2015. Mieux : Fast & Furious 7 a rapporté 1,356 milliard de dollars et est donc le quatrième plus gros succès de tous les temps, devant Harry Potter et les Reliques de la mort, 2ème partie et son score de 1,341 milliard de dollars. Toutes proportions gardées, Paul Blart : Mall Cop 2 chute moins fort que Fast & Furious 7 (-62%). Cette comédie avec Kevin James en agent de sécurité en goguette à Vegas ne rapporte que 5,5 millions pour son deuxième week-end, pour un total américain de 51,1 millions (plus 17,8 millions de recettes hors USA). le film a donc remboursé son budget estimé de 30 millions, et c’est bien tout ce qu’on trouve de gentil à dire puisqu’il ne parviendra pas à égaler le succès du premier film (146,3 millions en janvier 2009, et oui).
Enfin, En route ! est toujours dans le top 5, six semaines après sa sortie grâce à son statut de seul film familial dans le circuit national des salles US. Toujours projeté dans plus de 2 800 salles, En route ! ne rapporte toutefois que 3,3 millions ce week-end, sa première baisse significative. Avec 303,4 millions de dollars de recettes mondiales (dont 158,1 millions aux USA), le film reste un joli succès. Mais seulement le quinzième plus gros hit US de DreamWorks, qui détient toujours la palme du plus gros succès pour un film d’animation sur le territoire américain : et oui, Shrek 2 de chez DW a rapporté 441,2 millions de dollars en 2004, plus que La Reine des neiges et ses 400 millions. Kung Fu Panda 3, prochain film du studio prévu pour janvier 2016, devra espérer faire mieux qu’En route !. En avant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>