Blida : Relance des projets à l’arrêt en raison du coronavirus

Le wali de Blida, Kamel Nouisser, a annoncé jeudi la relance des chantiers de différents projets de développement à l’arrêt en raison de la crise sanitaire que traverse la wilaya soumise au confinement partiel pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

« Les chantiers de nombreux projets de développement ont été relancés, notamment ceux relatifs à des raccordements aux réseaux de gaz , d’électricité et d’assainissement, outre des projets de réalisation des logements, d’équipements publics et de services », a indiqué M. Nouisser, tout en assurant que les mesures préventives au niveau des chantiers contre ce virus contagieux sont garanties. Les autorités publiques ont autorisé les entreprises de réalisation des projets à poursuivre leurs activités, »après s’être assurées que ceci n’est pas contraire aux mesures préventives visant à endiguer cette pandémie », a-t-il ajouté. Il s’agit, a précisé le wali, de la relance de projets au niveau de zones d’ombre visant l’amélioration du cadre de vie de leurs résidants, outre des projets de réalisation de 36 blocs scolaires, sept CEM, cinq lycées et 55 classes d’extension. A cela s’ajoute, la poursuite des travaux de 25 puits artésiens programmés pour être mis en service durant la saison estivale. Le chef de l’exécutif, a également fait part de la relance, après deux mois de confinement sanitaire, d’un nombre de projets de logements à l’arrêt, dont les chantiers AADL de la ville nouvelle de Bouinane et sur les hauteurs de Meftah (Est de Blida), ainsi que le projet de 5000 unités AADL de Bouâarfa (à l’ouest).
« Un calendrier a été fixé pour la réception de ces projets de développement, devant contribuer à l’amélioration du cadre de vie des citoyens », a indiqué le wali.