benflis

BENFLIS RÉAGIT AU COMMUNIQUÉ DE L’ANP : «Il témoigne du caractère républicain de nos Forces armées»

Le président de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, a réaffirmé hier, son attachement à «une sortie constitutionnelle de l’impasse à laquelle le pays est confronté» et propose comme cadre constitutionnel à cette sortie de crise « une mise en œuvre combinée des articles 7, 8 et 102 de la Constitution », lesquels articles annoncés par l’ANP, samedi, dans sa proposition de solution de sortie de crise. Pour l’ex-chef du gouvernement, Ali Benflis, le choix fait par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire (ANP) de situer sa contribution au règlement de la crise actuelle « dans les limites permises par un ordre constitutionnel » que les forces extraconstitutionnelles, a-t-il rappelé « s’emploient à rendre inopérant », selon lui. Pour le président de Talaie El-Houriyete, le choix de l’ANP, en question, malgré toutes les difficultés, dira-t-il «  qu’il peut rencontrer, témoigne du caractère républicain de nos forces armées » a-t-il affirmé, et de souligner à propos de   la référence à l’article 28 de la Constitution dans le communiqué du Haut Commandement de l’ANP « est loin d’être anodine » a soutenu Ali Benflis.  Poursuivant, il dira que « lorsque l’indépendance et la souveraineté nationales sont menacées par un effondrement généralisé des institutions» indique-t-il, la mission de préservation de l’État national, poursuit Ali Benflis «est pour tous un devoir sacré », précise Benflis, qui a fait savoir hier dans un communiqué que « Chacun d’entre nous mesure la gravité exceptionnelle de cette situation à laquelle le pays est confronté». En ajoutant «nous sommes face à une crise politique, constitutionnelle et institutionnelle dans tous les sens de ces concepts. Chaque jour qui passe rend plus complexe cette crise et alourdit le coût de son règlement». Pour M. Benflis, «deux enjeux capitaux» sont «au cœur même de cette crise», à savoir, «la survie de l’État national» et «la réalisation des buts de la révolution populaire pacifique». et pour Ali Benflis, lorsque   la survie de l’État, dira-t-il « est en jeu, elle prend le pas sur toutes les autres considérations.»

Sarah. O.