Tramway

Batna : Le projet de tramway gelé mais pas annulé

Le projet de tramway de la wilaya de Batna a été gelé mais reprendra dès que les finances du pays le permettront, a indiqué jeudi à Alger le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali.

A l’occasion d’une séance de questions orales de l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a fait savoir que le projet de tramway de la ville de Batna a été gelé et non pas annulé, à l’instar d’autres projets de structuration à travers le pays, assurant que la réactivation de ce projet sera effective dès que les finances du pays le permettront. Répondant à une question de la députée en remplacement de Belgacem Berkat (RND), concernant la réalisation d’une ligne de tramway de 15,5 km au niveau de la wilaya de Batna, M. Chiali a indiqué que cette ligne comprend 25 stations et a une capacité de 90.000 voyageurs quotidiens. Ceci pour un coût de 32,71 milliards DA. De plus, il a rappelé que l’appel d’offre pour ce projet a été lancé en 2014, « mais au vu du contexte financier du pays, il a été gelé en 2015 et non pas annulé ».
Par ailleurs, interrogé par la députée Badra Ferkhi (indépendants), à propos du rythme d’avancement des travaux de la route nationale reliant Djendjen (wilaya de Jijel) et El-Eulma dans le cadre du raccordement du port de Jijel à l’autoroute Est-Ouest, le ministre a fait savoir que le taux d’avancement du projet de raccordement est de 42%. Il a également expliqué que le rythme des travaux n’est pas à la hauteur des exigences notamment à cause de facteurs naturels, techniques et organisationnels ayant influé sur l’avancement des travaux. Parmi ces facteurs, il a cité la difficulté du relief, sachant que 60 km de ce projet se situent sur des zones montagneuses susceptibles de faire face à des glissements de terrain.
M. Chiali a également noté les difficultés enregistrées face aux propriétaires terriens dans le cadre des opérations d’expropriation, indiquant que 26 cas d’expropriation n’ont toujours pas été réglés.Pour rappel, le projet de raccordement du port de Jijel à l’autoroute Est-ouest s’étale sur un linéaire de 110 km traversant les wilayas de Jijel, Mila et Sétif.