Doukha

Azeddine Doukha : «Les ambitions de Belmadi pour la CAN nous stimulent davantage»

Le gardien de but international, Azeddine Doukha, a déclaré que les récents propos de l’entraîneur national Djamel Belmadi et par lesquels il n’a pas caché ses ambitions en vue de la prochaine Coupe du monde sont un facteur stimulant pour les Verts.
«Je sais que beaucoup de personnes ont qualifié de démesurées les ambitions de l’entraîneur national, mais pour nous les joueurs, il s’agit d’un facteur motivant. Les propos du coach vont nous stimuler davantage pour croire en nos capacités. Tout le monde se souvient d’ailleurs de la réaction des observateurs après que Belmadi ait déclaré qu’il ambitionnait de remporter la CAN. Peu de gens ont cru en lui, mais nous les joueurs avions fait entièrement confiance à notre entraîneur, et c’est ce qui nous a permis de créer la surprise en égypte», confie l’actuel portier du club saoudien d’Al-Raed, insistant au passage sur la nécessité de dépasser la phase des éliminatoires du Mondial avant de penser au tournoi final prévu à Doha en 2022.
«C’est clair que les qualifications à la Coupe du monde seront très difficiles. A présent qu’on est devenus les champions d’Afrique, on sera certainement attendus au tournant. Tous nos adversaires, y compris dits petits, vont tout faire pour nous battre. On est donc avertis», prévient-il.
L’ancien gardien de la JSK et de plusieurs formations algériennes est considéré actuellement comme l’un des meilleurs portiers du championnat saoudien où il exerce depuis trois ans. Malgré cela, il n’a jamais réussi à se hisser au statut de N.1 des Fennecs.
Cette situation ne dérange nullement l’intéressé, rassure-t-il : «Une concurrence saine et loyale règne en sélection. Ça fait environ près de neuf ans que je suis en équipe nationale, et ma foi, M’Bolhi n’a pas volé son statut de titulaire. Et puis, le plus important pour nous, les trois portiers des Verts, c’est l’intérêt de l’équipe nationale qui prime».
Par ailleurs, les gardiens algériens ont de plus en plus la cote dans le championnat saoudien. Un constat qui réjouit Doukha, estimant que ses compatriotes portiers, à l’image de M’Bolhi, Asselah, Zeghba et Nateche, ainsi que lui, sont en train d’honorer le football algérien en terres saoudiennes grâce notamment à leurs bonnes conduites, aussi bien sur les terrains qu’en dehors.
H. S.