Aucune offre pour Ghezzal, selon le président de l’O Lyon

Le feuilleton Rachid Ghezzal n’est pas prêt à connaitre son épilogue. Chacune des deux parties, à savoir, le joueur et son club, l’O Lyon, campe sur sa position au sujet de la prolongation du contrat de l’attaquant de 24 ans avec les Rhodaniens. Ghezzal est même le dernier joueur sollicité par le président du club Jean-Michel Aulas, pour prolonger son bail, à ne pas le faire encore. Récemment, son coéquipier Maxwel Cornet, a signé un nouveau bail, il est désormais lié à l’Olympique Lyonnais jusqu’en 2021.Ghezzal n’a lui toujours pas prolongé l’aventure à l’Olympique Lyonnais. Sous contrat jusqu’en juin 2017, l’ailier à la fine patte gauche a fait l’objet d’une offre qui n’a visiblement pas pleinement retenu son attention. Auteur d’une belle saison dernière avec 8 buts et 7 passes décisives en 29 matches de Ligue 1, le jeune homme sème le trouble dans la capitale des Gaules.Jean-Michel Aulas commence à perdre patience. Il ne va d’ailleurs pas avec le dos de cuillère pour fustiger l’agent du joueur, l’accusant d’être derrière cette situation d’impasse dans laquelle les deux parties se sont retrouvées.«On ne sait pas, compte-tenu des antagonismes qui existent autour de lui. Une partie de sa famille veut qu’il reste, je pense que son papa a raison. Lui-même, je ressens un trouble au fond de lui. Et puis il a un agent-avocat qui n’est ni agent ni avocat et qui lui porte beaucoup de tort. Rachid est quelqu’un d’intelligent, je pense qu’il va rester», déclare l’homme fort du vice champion de France.Revenant sur la proposition qu’il a faite au joueur sans pour autant qu’elle ne convainque ce dernier, Aulas estime pourtant qu’elle est très importante. «Moi, je pense que l’offre que l’on a faite est très importante et correspond à un changement complet de statut mais aussi à son statut international. Je pense aussi qu’elle correspond aux offres qu’il pourrait avoir ailleurs», a-t-il encore dit
Et puis, au boss lyonnais de révéler que, contrairement à ce qui se dit ici et là, aucune offre n’a été faite d’un autre club pour l’attaquant algérien. «Pour le moment on n’a eu aucune offre pour lui alors que soi-disant tout le monde le voulait», a-t-il précisé.Une donne qui le met naturellement en position de force, et le pousse tout simplement à camper sur sa première proposition. «Moi, à mon niveau, je n’ai eu aucune offre de transfert. On ne va pas revaloriser l’offre qui a été faite, qui est conforme au marché et à l’organisation ici », a-t-il conclu. Reste à connaître maintenant la réaction du joueur.
Hakim S.