13.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

ARTISANAT : L’ONUDI intéressée par le bijou d’Ath Yenni

L’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) est intéressée par le bijou traditionnel d’Ath Yenni, une localité située à 35 Km à l’est de Tizi Ouzou, a indiqué le directeur local de la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM). Intervenant à la clôture de la 11ème édition de la fête du bijou d’Ath Yenni organisée du 07 au 15 de ce mois d’août, Abdelkrim Berki, a affirmé qu’une délégation de l’ONUDI qui avait déjà tenu des réunions avec la CAM de Tizi Ouzou et le président de l’APC d’Ath Yenni, s’est déplacée dans cette localité à l’occasion de la fête du bijou et a pu rencontrer des artisans et apprécier le bijou d’argent serti de corail fabriqué localement ainsi que le fort potentiel qu’offre cette activité au niveau local. »Ce qui a particulièrement intéressé les représentants de l’ONUDI, c’est la présence de jeunes parmi les artisans bijoutiers d’Ath Yenni, qui ont appris le métier de leurs pères, représentent la relève et assurent la continuité de ce métier ancestral », a ajouté Berki. Le bijou d’Ath Yenni pourrait ainsi figurer parmi les activités que l’ONUDI propose de financer dans le cadre de son programme de « développement de réseaux et de clusters », mis en œuvre par le département de développement du secteur privé, de l’ONUDI et qui répond à la demande d’assistance technique de pays en développement, pour renforcer la compétitivité de leur petites et moyennes entreprises (PME). Le choix porté par cette organisation pour la bijouterie traditionnelle d’Ath Yenni, est dicté par le fait que « cette activité se présente comme la plus propice avec pas moins de 585 artisans inscrits au registre de l’artisanat », a précisé Berki. Le programme de l’ONUDI permettra d’organiser les artisans bijoutiers autour d’un système générateur de développement local appelé Cluster qui assurera des formations sur la création et la gestion d’entreprises, aux bijoutiers au niveau d’ Ath Yenni ainsi qu’à l’étranger, ainsi que des voyages et des échanges entre artisans et la participation à des exposition à l’étranger. « La wilaya de Tizi Ouzou qui déposera sa candidature à ce programme, en septembre prochain, à côté d’autres régions du pays, a toutes les chances d’être choisie comme wilaya pilote », a indiqué Berki qui a observé que le coup d’envoi de ce programme est prévu pour le mois de novembre. La fête du bijou d’ath Yenni qui a attiré à l’occasion de cette 11ème édition quelques 40 000 visiteurs est devenue un rendez-vous incontournable pour les artisans bijoutiers et particulièrement pour ceux d’Ath Yenni, car elle leur offre un espace pour vendre leur produit. Cette fête insuffle aussi une dynamique économique pour la commune d’Ath Yenni, où les différents secteurs d’activité (restaurateurs, transport, parking) font des bénéfices a observé le président d’APC de cette commune située au pied du Djurdjura.

Related posts

ONU : Examen de la question du Sahara occidental

courrier

ALORS QUE LES COMBATS FONT RAGE À TRIPOLI : Le SG de l’ONU rappelle qu’il n’y a aucune solution militaire en Libye

courrier

TRANSPORTS EN COMMUN : La reprise toujours en suspens

courrier

Les Algérois privés de lait en sachet !

courrier

Éligibilité au programme LPL : Temmar plus flexible avec les souscripteurs

courrier

Interdiction de recrutement des joueurs étrangers : Raouraoua entretient l’amalgame

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.