11.9 C
Alger
22 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Après les deux jours de débrayage : L’Intersyndicale ne veut pas du projet de loi relatif à la retraite

Le collectif de syndicats autonomes représentant divers secteurs d’activité a appelé, mardi, le Premier ministère à négocier le nouveau projet de loi relatif à la retraite ainsi que le code du travail, indiquant que la grève à laquelle il a appelé avait été fortement suivie à travers tout le territoire national.

À son deuxième jour, la grève a été fortement suivie dans divers secteurs à travers tout le territoire national, a indiqué un communiqué du collectif composé de 13 syndicats. Invitant le premier ministère à la table des «négociations», le collectif a exhorté les représentants du peuple à soutenir les revendications des travailleurs, à savoir le maintien de la retraite proportionnelle sans condition d’âge, leur association dans l’élaboration du nouveau code du travail et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens, notamment ceux à faibles revenus. Le taux de participation à la grève a atteint 70 % pour l’administration publique et les fonctionnaires des communes, 40 % pour l’enseignement supérieur, 76,30 % pour le secteur de l’Education nationale, 75 % pour la santé publique praticiens médicaux et paramédicaux, et 79 % pour les agriculteurs et les vétérinaires et 48% pour la formation professionnelle, selon les estimations du bloc des syndicats. Par ailleurs, le bloc syndical entend maintenir la grève des 24 et 25 octobre en cours comme prévu.
Par ailleurs, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a indiqué que le taux de suivi de la grève à laquelle a appelé le bloc des syndicats autonomes les 17 et 18 octobre en cours a atteint 9,24 % au premier jour de la grève. Les secteurs concernés sont l’éducation nationale, la santé publique, la formation et l’enseignement professionnels et les collectivités locales, selon le premier responsable du secteur, Mohamed El Ghazi.
Le taux de suivi dans le secteur de l’Éducation nationale a atteint 16,63% dont 21% d’enseignants, a fait savoir le ministre. Il a en outre indiqué que le taux a atteint 3,79 % dans le secteur de la Santé publique, 0,18% dans la formation professionnelle et 0,16% dans les collectivités locales.

Related posts

KARIM YOUNÈS RELANCE BENSALAH SUR SES ENGAGEMENTS : «Cette semaine sera décisive»

courrier

Une responsable de l’Institut Pasteur parle, sur le nouvel OBS, de l’épidémie du choléra en Algérie et appelle à ne pas baisser la garde : «Il faut continuer à surveiller les cas cliniques»

courrier

CONSEIL NATIONAL DES JOURNALISTES ALGÉRIENS : Treize membres claquent la porte du syndicat

courrier

INONDATIONS, DÉGATS, ROUTES BLOQUÉES ET CIRCULATION DU TRAMWAY INTERROMPUE : Alger sous les eaux pluviales !

courrier

PRESSE NATIONALE : Mohamed Benhamla nous a quittés

courrier

Hasbellaoui à propos du dialogue : «Je n’ai pas le cœur pour négocier avec des médecins qui refusent de soigner des patients»

courrier