Après les blessures de Chita, Abeïd et Lekhal : Une aubaine pour Bentaleb de retrouver les Verts

Ecarté des deux précédents stages de la sélection algérienne, à cause notamment de la baisse sensible de son niveau, Nabil Bentaleb pourrait bien retrouver les Verts en prévision de la prochaine CAN, profitant des blessures de deux joueurs devenus importants dans l’échiquier de Djamel Belmadi à savoir, Chita et Mehdi Abeid, sans oublier Lekhal sur lequel le coach national tablait énormément, après l’avoir retenu pour la première fois à l’occasion du stage de mars dernier. C’est dire que la malchance a frappé les internationaux algériens au cours des dernières semaines. Tout d’abord, c’était Chita blessé aux ligaments croisés, et puis Lekhal, qui fêtait sa première sélection, se blesse à son tour et là aussi ce sont les ligaments croisés, donc un forfait assuré pour la CAN (le joueur sera absent des terrains pour au moins dix mois). Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Abeid en a également pour au moins 5 semaines suite à une blessure au quadriceps contracté également lors du match amical contre la Tunisie, sans oublier l’attaquant Benrahma, meilleur passeur de la deuxième division anglaise qui voit sa saison se terminer plus tôt que prévu après avoir contracté une méchante blessure le week-end dernier. Autant de blessures qui vont certainement compliquer la tâche du sélectionneur national à l’heure de choisir ses 23. De ce fait, un autre joueur qui semblait perdu pour la CAN retrouve une chance de faire partie du groupe, il s’agit de Nabil Bentaleb. Le joueur de Schalke 04 présente une option de qualité et devient même nécessaire. Il faut dire que le joueur reste un élément de valeur qui a de l’expérience dans les grandes compétitions, puisqu’il a fait la Coupe du monde 2014, les CAN 2015 et 2017.Ce serait une valeur ajoutée au groupe. Même si ses prestations en EN ne sont pas aussi reluisantes ces derniers temps, il peut tout de même rendre d’énormes services, surtout avec le nombre important de blessés au milieu, c’est un élément non négligeable pour autant.
Écarté du groupe pro de son club allemant Shalke 04 depuis quelques semaines, l’international Algérien a retrouvé les terrains en début de cette semaine lors du déplacement à Nuremberg. L’ancien joueur de Tottenham a fait son entrée en jeu à la 67e minute de jeu à la place de l’international Marocain Amine Harit. Le match s’est terminé sur le score de 1-1.
Le joueur avec le dossard numéro 10 va devoir désormais convaincre son nouveau coach Huub Stevens de le faire jouer en tant que titulaire, et pourquoi ne pas retrouver la sélection. Le milieu de terrain de 24 ans a encore cinq matchs de championnat à disputer avec Schalke cette saison qui n’a pas encore assuré son maintien en Bundesliga.
Hakim S.