Marcos Paqueta

Après l’échec des négociations avec le Tunisien El Kouki : Le CR Belouizdad engage le coach Brésilien Paquet

Sans entraîneur depuis déjà près d’un mois alors que l’équipe a déjà commencé sa deuxième aventure de suite dans la ligue des champions africaine, le CR Belouizdad, champion d’Algérie sortant, tient enfin son nouveau coach. Il s’agit du Brésilien Marcos Paquetá, annonce le club belcourtois jeudi sur sa page facebook.

Alors que les négociations avec le coach de l’ES Sétif, Nabil Kouki, avaient buté la veille sur l’aspect financier, le directeur sportif du CRB, Hocine Yahi, a actionné directement son plan B. L’ancien numéro 10 du Chabab des années 90 a finalement jeté son dévolu sur le Brésilien Marcos Paquetá qui ne s’est pas montré trop gourmand contrairement à Kouki et à d’autres entraîneurs.
Âgé de 53 ans, le nouveau coach du club banlieusard de la capitale devrait arriver au plus tard mardi. Il dispose d’un CV assez éloquent puisqu’il a remporté le championnat du monde avec les sélections brésiliennes des U17 et U20 en 2003. Il a également drivé plusieurs clubs au Brésil mais surtout au Golfe tels Al Gharafa et AL-Rayane (Qatar) ainsi qu’Al-Hilal (Arabie saoudite). Marcos Paquetá a aussi entraîné le Zamalek qui a été son dernier club en 2016. Cette nomination intervient après 24 heures d’un changement opéré par le Groupe Madar propriétaire majoritaire du CR Belouizdad , au sein du conseil d’administration du club algérois, lors de l’Assemblée générale des actionnaires. Ainsi, Mohamed Belhadj (68 ans), cadre du groupe Madar Holding et en même temps président de la Fondation « INAYA », une association à but non lucratif détenue par ledit groupe, succède à Mohamed Abrouk à la tête du CA. L’emblématique ancien gardien du but du Chabab dans les années 60 et 70, est nommé conseiller sportif du Groupe Madar.
Par ailleurs, le conseil d’administration du CRB s’est enrichi d’une compétence supplémentaire avec l’arrivée de Mehdi Rabehi qui faisait partie jusque-là du CSA/CRB. Âgé de 49 ans, ce dernier est une figure très connue et appréciée à Belouizdad. Il a été l’un des plus jeunes dirigeants en Algérie quand il a intégré le staff du regretté Mohamed Lefkir, au début des années 2000. Mehdi Rabehi a la particularité d’avoir travaillé avec tous les présidents du CRB des 20 dernières années.
Hakim S.