Aouedj-681x457

AOUADJ ET BELHOCINI MONTRENT LA VOIE : Le «rush» vers les championnats du Golfe se poursuit

Depuis quelques années, les championnats du Golfe sont devenus un véritable eldorado pour les joueurs algériens, en raison des avantages qu’offrent les clubs de cette région, notamment sur le plan financier.
Plusieurs éléments de qualité préfèrent même les clubs du Golfe sur l’Europe en dépit de leur potentiel qui leur permet de réussir une carrière professionnelle dans le vieux continent. L’exemple le plus édifiant dans ce registre est celui du héros de la finale de la précédente Coupe d’Afrique des nations, Baghdad Bounedjah, exilé du côté du Qatar, alors qu’il avait reçu plusieurs offres de clubs européen. L’enfant d’Oran a privilégié l’aspect financier et social sur celui sportif, surtout que son choix n’a eu aucune répercussion sur son avenir en équipe nationale, puisqu’il fait figure toujours d’élément important dans l’échiquier du sélectionneur Djamel Belmadi. Mieux, d’autres joueurs de l’équipe nationale évoluant pourtant en Europe, où ils ont même fait leur formation, ont emboité le pas à leurs compatriotes issus du championnat algérien en répondant massivement aux sollicitations des clubs du Golfe, à l’image du gardien de but M’bolhi et du meneur de jeu Brahimi, pour ne citer que ces deux-là qui évoluent actuellement en Arabie Saoudite et au Qatar respectivement. Pour la nouvelle saison, les choses ne devraient pas changer trop dans ce registre, et c’est Sid Ahmed Aouadj qui en a ouvert le bal. En effet, après avoir connu six clubs algériens durant sa carrière à savoir le MCO, la JSk, le MCA, l’ESS la JSS et le CSC, ce joueur de 29 ans, va vivre sa première expérience professionnelle à l’étranger. Laissé libre par le CSC, le natif d’Oran s’est engagé pour un contrat de deux ans avec le club émirati de Dibba Al-Hisn, évoluant en première division. Sid Ahmed Aouedj qui occupe le poste de milieu offensif, mais qui peut jouer aussi sur les ailes, tentera d’apporter son expérience au service du nouveau promu qui ambitionne de réaliser une saison honorable dans le championnat émirati. Il devra être suivi par la révélation du championnat algérien la saison passée, à savoir, le buteur de l’USMBA ; Iheb Belhocini. Ce dernier convoité par plusieurs grands clubs de la Ligue 1 dont le CRB et le MCA, Iheb Belhocini a fini par opter pour le club qatari d’Umm Salal. Libre de tout engagement avec l’USM Bel Abbés, le co-meilleur buteur de la Ligue 1 de l’exercice écoulé serait depuis jeudi à Doha. Il devrait signer un contrat de deux années au profit du club où évoluent ses deux compatriotes Walid Mesloub et Ayoub Azzi. Selon des sources bien informées, le joueur de 24 ans devrait toucher un salaire annuel de 300.000 euros. Pour sa part, le milieu de terrain international, Victor Lekhal, est pressenti pour quitter son actuel club, le Havre AC, pensionnaire de la Ligue 2 française, pour rejoindre le championnat saoudien. Lekhal, en dépit de son jeune âge qui lui offre la possibilité de briguer une place au sein d’un club de l’élite française, aurait lui aussi choisi de privilégier l’aspect financier sur celui sportif.
Hakim S.