Antar Yahia tire sur Fekir

L’ancien capitaine de la sélection algérienne, Antar Yahia, est monté au créneau pour fustiger Nabil Fekir, même s’il ne l’a pas nommé, à cause de ses réticences vis-à-vis la proposition que lui a faite la Fédération algérienne de football pour rejoindre l’équipe nationale.
Le héros du fameux match d’Oum Dourman contre l’Egypte, qui avait permis, grâce à son somptueux but, à l’Algérie de se qualifier au Mondial-2010, a montré sur son compte twitter toute sa colère à l’encontre du joueur lyonnais.Il a posté une photo regroupant d’anciennes stars du football algérien durant la période du colonialisme qui portaient les couleurs de clubs français, mais qui ont choisi l’appel du pays et rejoint l’équipe du FLN, participant ainsi à leur manière dans la lutte pour l’indépendance.«Des gens qui n’ont pas longtemps réfléchi avant de dire oui», a commenté Antar Yahia, actuellement à Angers, club pensionnaire de la Ligue deux française, et qui avait mis un terme à sa carrière internationale en 2011.   La sortie de l’ex-défenseur central des Verts intervient avant que Nabil Fékir n’annonce pour quelle sélection il jouera. Le joueur a déclaré ce week-end avoir choisi sa prochaine sélection sans toutefois la dévoiler. Entre l’Algérie et la France l’attaquant lyonnais a donc déjà tranché.
«Oui, dans ma tête, le choix est fait. Par contre, je le garde pour moi. Je l’annoncerai quand je sentirai que c’est le bon moment», a-t-il déclaré au quotidien Le Parisien.Il admet, par ailleurs, que le côté affectif ne l’a pas influencé pour prendre sa décision. «Non, il n’y a pas de ça. J’irai là où je penserai que ce sera le mieux pour ma carrière, tout simplement. Il n’y a pas de choix du cœur ou quoi que ce soit», a-t-il précisé.Est-ce à dire qu’il a opté pour les Bleus ? Pas si sûr, surtout si l’on tient compte de sa réponse : «C’est l’avis des gens. Après, peut-être que dans ma tête, c’est différent. Il n’y a que moi qui le sais», dira-t-il.Décidément, Fékir aime dribbler même en dehors des terrains. En maintenant le suspense, il sait que l’attention des journalistes sera toujours braquée sur lui, d’autant que ce dossier semble passionner des deux côtés de la Méditerranée.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>