Forum 2

AMALGAME DANS LE TRANSPORT DES BOISSONS ALCOOLISÉES / Hamani : «Il est grand temps de mettre de l’ordre ! »

S’exprimant hier au Forum du Courrier d’Algérie, le président de l’APAB, Ali Hamani, a fait remarquer que la filière des boissons alcoolisées observe une croissance particulière au cours de ces dernières années, précisant ainsi que l’importation et la production de ces produits fait rentrer à la caisse de l’état plus de 35 milliards de dinars en matière fiscale.
Toutefois, il a précisé que l’importation des boissons alcoolisées ne cesse de progresser, rappelant ainsi que les importations de ces produits ont augmenté à 135% durant la période d’entre 2015 et 2017. Aussi, au cours de cette rencontre, le conférencier est revenu sur l’amalgame entre le transport de l’alcool et celui des boissons alcoolisées, précisant ainsi que le transport d’alcool pur est soumis à une réglementation stricte sous la tutelle du ministère des Finances qui donne toutes les autorisations de circulation. Ceci, contrairement au transport des boissons alcoolisées, pour lequel les routiers ne sont pas obligés d’avoir des autorisations de circulation. Évoquant une toute autre question, qui concerne la réduction du taux de sucre dans les boissons, le président de l’Apab a souligné l’importance de la volonté de l’association à réduire ce taux de sucre : «Nous avons pris en considération cette problématique depuis 2016», fera-t-il encore remarquer. Tout en évoquant ainsi l’importance de la réduction du taux de sucre dans tous les produits et par «étape » : «Aussi, il faudrait qu’il y ait aussi des actes de sensibilisations au niveau de tous les départements ministériels, y compris le ministère de l’Information, qui doit aussi réglementer la publicité», a-t-il noté. L’interlocuteur a souligné, aussi, en fin de ce forum, la nécessité d’améliorer la qualité des produits pour des raisons de santé du consommateur.
Mehdi Isikioune