classes d'alphabétisation

Alphabétisation : Sensibilisation des apprenants des zones d’ombre à Constantine

Un programme de sensibilisation au respect impératif du protocole sanitaire a été lancé, au début du mois en cours, en direction des apprenants des zones d’ombre du secteur de l’alphabétisation de la wilaya de Constantine, visant à lutter contre la Covid-19, a indiqué, samedi à l’APS, le directeur local de l’annexe de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA), Hocine Hemadi.

«L’opération s’inscrit dans le cadre des mesures prises par les autorités pour faire face à la propagation de l’épidémie de la Covid-19 et protéger les personnes âgées qui suivent des cours d’alphabétisation ainsi que leurs familles», a précisé ce responsable en marge de la célébration de la journée arabe de l’alphabétisation, coïncidant avec le 8 janvier de chaque année. Le dispositif mis en place depuis la rentrée de cette année porte sur l’utilisation des moyens de protection et le respect de la distanciation sociale, a-t-il dit, soulignant que plus de 2 000 bavettes ont été distribuées jusqu’à présent à travers les centres de formation réservés à cette frange de la société. Selon la même source, environ 8 800 apprenants, dont 340 nouveaux inscrits, ont rejoint les 400 classes d’alphabétisation ouvertes dans divers établissements scolaires, des mosquées et des écoles coraniques de la wilaya de Constantine au titre de la rentrée de décembre 2020, relevant que ces classes sont supervisées par plus de 300 encadreurs. La célébration de la journée arabe de l’alphabétisation a été marquée dans la wilaya de Constantine par l’organisation d’une journée portes ouvertes sur ce secteur, tenue à l’école primaire Abdelhak Abdelmadjid, au chef-lieu de wilaya. «L’organisation de cette journée vise la sensibilisation des personnes qui n’ont pas eu la chance de s’instruire à la nécessité de rejoindre les classes d’alphabétisation, d’autant que l’analphabétisme demeure la source de tous les maux», a-t-on ajouté. Lors de cette manifestation, M. Hemadi a appelé, dans ce même contexte, à la nécessaire coordination entre les différents partenaires, dont les collectivités locales et les directions des affaires religieuses et de l’action sociale pour la prise en charge de cette catégorie sociale en matière de formation et de réinsertion professionnelle. Il est à signaler que le nombre des personnes libérées du spectre de l’analphabétisme durant la saison scolaire dernière 2018-2019, a atteint 1 800 personnes.