CRB

Alors que le club est sur le point d’être sacré champion d’Algérie : Les dossiers Sayoud et Manojlovic tiennent en haleine tout le CRB

Son équipe étant assurée de participer à la prochaine édition de la ligue des champions africaine pour la deuxième saison de rang, la direction du CRB s’attelle à régler deux brûlants dossiers en vue d’entamer les préparatifs du nouvel exercice.

Il s’agit de l’avenir du meneur de jeu, Amir Sayoud, et l’entraineur Zoran Manojlovic. Deux dossiers sur lesquels le directeur sportif, l’ancien international, Hocine Yahi, a commencé déjà à se pencher.
À ce propos justement, l’ancien ailier virevoltant du Chabab dira : «Il est clair, que notre ambition est de garder Sayoud. Personnellement, je souhaite qu’il termine sa carrière au CRB. Mais je dois avouer que son cas est très délicat. Aussi bien moi que la direction du CRB avons déjà entamé les pourparlers avec le joueur pour qu’il prolonge son contrat qui expire à l’issue du championnat. Néanmoins, j’ai senti qu’il est très perturbé. Après la saison de premier ordre qu’il est en train de réaliser, il a tapé dans l’œil de plusieurs clubs étrangers. Et comme il est pratiquement en fin de carrière, je comprends parfaitement son désir d’assurer son avenir social. Mais je dois dire qu’au CRB, nous lui avons fait une très bonne offre. Lui-même est reconnaissant envers notre club qui lui a permis de relancer sa carrière après un passage très difficile à l’USMA. Néanmoins, il est actuellement entre le marteau et l’enclume, et nous attendons qu’il tranche sur son avenir dans les meilleurs délais. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on est tenu d’envoyer la liste des joueurs devant participer à la ligue des champions dans quelques semaines. J’espère bien qu’il tranche pour la continuité».
À 31 ans, Sayoud, et au vu de ce qu’il a montré cette saison au CRB, est passé à côté d’une grande carrière, lui qui n’a pas été stable depuis son jeune âge, en changeant constamment de clubs, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger.
Il est actuellement considéré le meilleur joueur du championnat, où il compte 16 buts marqués en plus de plusieurs passes décisives. Le meneur de jeu, natif de Guelma, compte en tout 26 buts, puisqu’il a également inscrit neuf banderilles en ligue des champions et une autre en supercoupe d’Algérie.
Quant à l’entraineur serbe Zoran Manojlovic, son contrat devra expirer dans quelques jours aussi, lui qui avait signé pour seulement quatre mois.
Mais le directeur sportif du CRB, Hocine Yahi, s’est dit reconnaissant envers le travail réalisé par ce technicien et qui a permis à l’équipe de vite ressurgir après son élimination en quarts de finale de la ligue des champions.
Et même si le dirigeant belouizdadi n’a pas pour l’heure tranché sur l’avenir du technicien serbe, il n’en demeure pas moins que les chances de voir ce dernier prolongé sont devenues très grandes. «Il a réalisé un excellent travail qui nous permet de nous diriger droit vers décrocher un nouveau titre de champion.
Il est d’ailleurs très respecté par tout le monde dans le club, notamment les joueurs. Cela dit, on va évoquer avec lui son avenir prochainement», a précisé l’ancien joueur de la légendaire sélection nationale des années 1980.
Hakim S.