JSK

Alors que l’affaire Zelfani sera réglée ces jours-ci : Les Kabyles poursuivent leur confinement à Sidi Moussa

La délégation de la JS Kabylie qui s’est rendue la semaine dernière en Eswatini, a rejoint hier vendredi à 18h le Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, pour poursuivre son confinement jusqu’à mercredi, trois jours après son retour de l’Afrique australe touchée par le variant Omicron du Covid-19.
Les Kabyles qui se sont inclinés face à Royal Léopards (0-1), pour le compte du tour de cadrage aller de Coupe de la CAF, ont entamé leur confinement à Zéralda dés leur retour en Algérie. Les coéquipiers de Bensayah pourront ainsi reprendre l’entraînement sur les terrains du CTN, mis à leur disposition par la Fédération algérienne de football. Pour rappel, le manche retour JSK- Royal Léopards, prévue initialement dimanche au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, a été reportée à une date ultérieure, en raison de la situation pandémique liée au variant Omicron. Dès le retour des Canaris en Algérie, le MJS a demandé à la FAF de prendre attache avec la CAF pour demander le report de ce rendez-vous. Les autorités sanitaires en Algérien ne voulaient prendre aucun risque en accueillant l’adversaire de la JSK dans le pays, et ce, afin d’éviter une éventuelle propagation du nouveau variant dans le pays. Par ailleurs, on a appris de source bien informée que la direction kabyle a consenti à régler l’affaire de l’ex-entraineur tunisien du club, Aymen Zelfani, et son adjoint. Ces deux derniers, qui ont saisi la FIFA pour réclamer leur indemnisation après la résiliation unilatérale de leurs contrats, devront percevoir la somme de 1,7 milliards de centimes dans les prochains jours, comme exigé par la première instance footballistique mondiale. Voilà qui va éviter à la JSK d’éventuelles sanctions de la part de la FIFA, à commencer par une interdiction de recrutement au cours des trois prochaines périodes de transferts.
H. S.