Tebboune en Italie

ALIMENTER L’ITALIE ET UNE PARTIE DE L’EUROPE EN ÉLECTRICITÉ : Le projet fort ambitieux de l’Algérie

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a fait état, jeudi à Rome, de la proposition de l’Algérie de réaliser un câble sous-marin entre l’Algérie et l’Italie en vue d’approvisionner l’Italie et une partie de l’Europe en énergie électrique.
Également et lors de son entretien avec son homologue italien, Sergio Mattarella, durant sa visite à Rome, le président Tebboune a annoncé, concernant les énergies renouvelables, le lancement par les deux pays de la production de panneaux solaires dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès et d’autres produits par deux sociétés algérienne et italienne. Dans le même domaine économique, le chef de l’État a mis en avant « l’amitié solide et ancienne entre l’Algérie et l’Italie », sa détermination à «préserver cette amitié par tous les moyens, outre la coopération énergétique ».
La coopération énergétique entre les deux pays « va de soi », car les relations de l’Algérie avec ses amis sont essentiellement fondées sur « la confiance et une seule parole qui ne change pas ».
Le Chef de l’État, qui a relevé l’existence d’un « lien organique » entre les deux pays dans le domaine énergétique, a fait part de l’éventualité de développer cette coopération en menant une exploration commune entre les sociétés Sonatrach et ENI. « Tout surplus dans la production devant être orienté, en fonction de la demande, vers l’Italie, pays ami qui pourra devenir distributeur pour l’Éurope », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’une proposition de réalisation d’un câble sous-marin, entre l’Algérie et l’Italie, a été faite, via lequel l’approvisionnement en énergie électrique sera destiné vers l’Italie et pourra même s’étendre vers une partie de l’Europe.
Concernant les énergies renouvelables, le chef de l’État a annoncé le lancement par les deux pays de la production de panneaux solaires dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès et d’autres produits par deux sociétés algérienne et italienne. Faisant part « d’une volonté commune des deux pays de produire de l’hydrogène vert et l’exporter vers l’Italie », le président Tebboune a indiqué que «les perspectives sont ouvertes pour les start-up (algériennes) qui peuvent bénéficier de l’expérience italienne et collaborer avec leurs homologues italiennes dans le domaine de l’industrie ». Le président Tebboune a également exprimé le souhait de lancer avec « l’Italie, pays ami » une coopération dans le domaine de la construction navale civile ou militaire.
Le président de la République a assuré, dans ce sens, de l’existence de perspectives ouvertes avec l’Italie sans «aucune barrière», avec l’engagement de l’Algérie à « entretenir l’amitié qui lie les deux pays par tous les moyens ».
Le 4e sommet intergouvernemental algéro-italien en juillet prochain
Pour sa part, le président italien, Sergio Mattarella a affirmé que l’Italie œuvrait, dans le cadre de l’Union européenne (UE), à intensifier la coopération entre les États de l’Union et l’Algérie, «un partenaire stratégique à tous les niveaux ». Affirmant que l’Algérie, qu’il avait visitée en novembre dernier, est «un partenaire stratégique pour l’Italie, notamment en matière d’énergie, mais aussi dans d’autres domaines ». Le président italien a également évoqué « la coopération économique et commerciale importante » entre les deux pays dans plusieurs secteurs et qui va au-delà du secteur énergétique, et qu’il souhaite renforcer davantage, qualifiant le marché algérien « de très important » aux yeux de l’Italie. La coopération culturelle entre les deux pays, unis par une « civilisation commune dans la Méditerranée » n’étant pas en reste.
Le chef de l’Etat italien a passé en revue plusieurs initiatives en cours de réalisation, tels la restauration de monuments culturels et archéologiques, l’échange de chercheurs et d’étudiants ou encore la coopération interuniversitaire. Se félicitant de la tenue, juillet prochain à Alger, du quatrième sommet entre les gouvernements italien et algérien, le Président Mattarella a qualifié l’évènement de « rendez-vous d’une importance capitale ».
Sarah Oub.

IL A ACHEVÉ, HIER, SA VISITE EN ITALIE
Le président Tebboune retourne au pays
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a achevé, hier, sa visite d’Etat de trois jours en Italie. Lors du dernier jour, le président Tebboune s’est rendu à Naples, en compagnie de son homologue italien, par le moyen du transport ferroviaire. Une fois arrivés à la gare centrale de Naples, les présidents Tebboune et Mattarella sont partis au siège de la résidence présidentielle italienne, Villa Rosebery. Un déjeuner a été offert à la Villa en l’honneur du président de la République et de la délégation algérienne l’accompagnant. Le président Tebboune a visité ensuite en compagnie de son homologue italien le musée national de Naples, Capodimonte.
S. O.