AT

Algérie Télécom développe un site web et une application d’information sur le coronavirus

Algérie Télécom a développé un site web et une application d’information sur le coronavirus, qui seront mis à la disposition du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a-t-on appris auprès de cet opérateur public. « Notre équipe de recherche et développement a pu développer une application et un site web qui seront mis à la disposition du ministère de la Santé afin d’informer en tant réel sur l’évolution de cette pandémie en Algérie », a indiqué le P-dg de cette entreprise. Le responsable d’Algérie Télécom a expliqué que le site web « va servir de tableau de bord pour les différents services de la santé permettant d’avoir une image claire de la situation relative à la propagation du coronavirus dans le pays et en tant réel ». « Les directions de la santé publique de chaque wilaya auront la possibilité, à travers le site web, d’alimenter et implémenter des informations à une base de données », a-t-il ajouté. Pour ce qui est de l’application, il a indiqué qu’elle permettra au citoyen de « poser des questions concernant les procédures de dépistage et d’obtenir les résultats de son test en ligne ». « Le citoyen pourra également demander une assistance médicale. Il introduit son numéro de téléphone dans l’application et répondra à une série de questions sur son état de santé, puis les services de santé vont l’appeler depuis le call center 3030 afin d’approfondir l’investigation et juger s’il s’agit d’un cas suspect ou non. S’il s’avère un cas suspect, il sera orienté de suite vers les services de santé concernés », a-t-il encore expliqué. Il a indiqué également que l’application permettra au citoyen d’avoir accès à toutes les informations relatives à l’évolution du Covid-19 par région, wilaya, daïra et commune, ainsi que toutes les recommandations pour limiter la propagation de cette pandémie en Algérie.

Tissemsilt : saisie de plus de 10 quintaux de semoule stockés de manière illégale à Theniet el Had
Les éléments de police de la Sûreté urbaine du village «Amrouna», commune de Theniet el Had, ont saisi plus de 10 quintaux de semoule stockés de manière illégale et arrêté deux mis en cause, a indiqué vendredi un communiqué du bureau de communication et des relations publiques de ce corps sécuritaire. L’opération menée de concert avec les agents de contrôle relevant de l’Inspection régionale du commerce, Daïra de Theniet el Had, qui inspectaient les locaux commerciaux dans le village de «Amrouna», s’est soldée par la saisie de près de 10 quintaux et 75 kg de semoule stockés d manière illégale dans un local, ajoute le communiqué. Les deux mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le Tribunal de Theniet el Had, selon la même source.

Saisie de 44 qx de matières premières périmées à l’intérieur d’une usine à Aïn Témouchent
Les éléments du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de la daïra de Hammam Bou-Hadjar (Aïn Témouchent) ont procédé à la saisie de 44 qx de matières premières périmées, a-t-on appris vendredi auprès de cette institution sécuritaire. Cette marchandise a été retrouvée par les gendarmes à la faveur d’une descente effectuée dans une usine de fabrication de produits alimentaires en conserve. L’opération effectuée dans la daira de Hammam Bou-Hadjar a permis de saisir 44qx de matières premières (purées de tomate et confiture) périmées. Les matières premières saisies consistent en 32 qx de matières première au parfum de fraise et 10 qx de pulpe de pomme en sus de 2 qx de purée de tomate stockés de manière non conforme aux conditions d’hygiène en vigueur. Le Procureur de la République près le tribunal de Hammam Bou- Hadjar a ordonné l’ouverture d’une enquête avec la saisie et la destruction de la marchandise en coordination avec les services du Commerce tout en présentant le propriétaire de cette usine à la justice.

Saisie de 212 117 boîtes de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle pour tromperie du consommateur à Oran
Les services de contrôle du commerce à Oran ont opéré, mercredi, la saisie de 212 117 boîtes de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle, a-t-on appris jeudi du directeur régional du commerce d’Oran.
D’une valeur de 8, 22 millions DA, ces produits ont été saisis par le services de contrôle des pratiques spéculatives relevant de la Direction du commerce d’Oran pour tromperie du consommateur, a indiqué, à l’APS, Fayçal Ettayeb, soulignant que cette infraction est liée à la détention de produits fabriqués de manière illicite. Un procès-verbal a été dressé à l’encontre du contrevenant et la marchandise saisie a été détruite au niveau du centre d’enfouissement technique de Hassi Bounif, a fait savoir Fayçal Ettayeb , indiquant que ces mesures ont été prises dans le cadre de la lutte contre la spéculation dans un contexte marqué par l’épidémie du coronavirus Au niveau de la wilaya de Mostaganem, il a été opéré la saisie de 17, 25 tonnes de produits alimentaires (farine) conditionnée dans des sacs de 25 et 50 kilogrammes d’une valeur de 392520 DA pour hausse des prix, a t-il indiqué, soulignant que la marchandise saisie a été orientée vers les services des Domaines. Il a été également procédé, jeudi, à la saisie de 175 kilogrammes de noix de coco périmés estimés à 87 000 DA, a-t-on ajouté de même source. Le bilan des opérations de contrôle des pratiques commerciales au niveau de la wilaya de Mostaganem réalisées dans la journée du jeudi, fait état de la saisie de 5,28 tonnes de lait en poudre (Chifa) conditionnés dans des boîtes de 500 grammes, d’une valeur de 2,7 millions DA pour défaut de facturation, de même que 2,4 tonnes de pois chiche et 31 104 unités de cocktail de jus de fruit de 125 millilitres pour la même infraction. À Aïn Témouchent, il a été procédé, jeudi, à la saisie de 4,4 tonnes de conserves périmés, a relevé la même source, signalant que la marchandise saisie a été détruite. La Direction du commerce d’Oran regroupe les wilayas d’Oran, Mostaganem, Sidi Bel-Abbès, Tlemcen et Aïn Témouchent.

Deux personnes d’une même famille asphyxiées par le monoxyde de carbone à Sétif
Deux (2) personnes d’une même famille ont péri, asphyxiées par le monoxyde de carbone à leur domicile à la cité des 248 logements à El Hidab, à l’Est de la ville de Sétif et une troisième a été sauvée in extrémis, a-t-on appris vendredi auprès des services de la Protection civile. Selon le chargé de communication de la Protection civile, le lieutenant Ahmed Lamamara, les victimes sont une fillette de 4 ans et sa tante , âgée de 57 ans alors que la maman de la fillette, âgée de 28 ans a été secourue et évacuée d’urgence au centre hospitalo-universitaire, Mohamed-Abdenour Sâadna.

Saisie de 1 900 masques médicaux et plus de 1 000 flacons d’antiseptiques destinés à la spéculation à Tlemcen
Les policiers à Tlemcen ont saisi 1 900 masques médicaux et 1052 flacons d’antiseptiques destinés à la spéculation, lors de deux opérations distinctes, a-t-on appris jeudi dans un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. La première opération a été effectuée par les éléments de la sûreté de daira de Mansourah, qui ont découvert à l’intérieur d’un véhicule, 1 900 masques médicaux acquis dans une wilaya limitrophe et destinés à la spéculation et ont arrêté trois personnes qui se trouvaient à bord. Les trois individus arrêtés ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, qui a ordonné leur mise en détention provisoire . La deuxième opération a été menée par les éléments de la sûreté de daira de Remchi en coordination avec les agents de la direction du commerce qui, suite à des informations faisant état d’un atelier de fabrication de désinfectants alcoolisés dans la commune de Remchi, ont découvert 1 052 flacons remplis et 2 800 autres vides et 300 litres de matière première pour la fabrication de ce désinfectant ainsi que 4 000 étiquettes pour le produit, selon la même source.