en-algerie

Algérie-Mauritanie, aujourd’hui à Blida (17h00) : La bataille des places commence

La sélection algérienne disputera aujourd’hui sa première et avant-dernière répétition générale avant la CAN-2017 en donnant la réplique à son homologue mauritanienne au stade Mustapha Tchaker, soit le même adversaire qu’elle va affronter dans trois jours au centre technique de Sidi Moussa, avant 48 heures de son départ pour le Gabon, pays hôte de la fête footballistique continentale.

Il faut dire qu’au delà de son caractère amical, cette sortie devrait être caractérisée par des débats intenses, notamment du côté algérien, où la guerre des places est désormais lancée. Et comme il y a eu des changements dans la liste des 23 par rapport aux précédentes sorties des Verts, notamment dans le secteur défensif, l’on devine d’ores et déjà à ce que chacun des joueurs alignés aujourd’hui donnera le meilleur de lui-même pour gagner la confiance du coach belge, et s’offrir une place dans le onze de départ du ‘’Club Algérie’’ en terre gabonaise.
L’ancien driver des Aigles de Carthage compte d’ailleurs profiter de la rencontre face aux ‘’Mourabitounes’’, pour faire tourner son effectif. Seuls les quatre joueurs retardataires, à savoir, Mahrez, Slimani, Guedioura et Brahimi, seront ménagés pour l’occasion. Néanmoins, ils seront d’attaque lors de la deuxième rencontre. L’empoignade sera également une aubaine pour les Verts, afin de se remettre en confiance, et ce, après avoir enchaîné deux contre-performances dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2018. Deux contre-performances ayant plongé l’équipe nationale dans le doute, au moment où la CAN approche à grands pas. Dans la foulée, tout le monde s’interroge depuis quelques temps sur la stratégie que l’entraîneur national George Leekens compte adopter en vue de la CAN. Le technicien coach a noté beaucoup de défaillances lors de la précédente sortie contre le Nigeria, la première pour lui sur le banc algérien. Un constat qui le pousse à revoir son plan de jeu. Le match d’aujourd’hui devrait justement nous donner un premier aperçu sur les intentions du technicien belge dans ce registre. Jusque-là, Leekens n’a pas encore dévoilé ses cartes. Lui même a préféré faire durer le suspense lorsqu’il avait été interrogé sur le sujet lors de sa précédente conférence de presse. Contre le Nigeria, l’ancien driver des Aigles de Carthage tunisiens avait opté pour un 4-3-3, un schéma qui n’a pas vraiment fonctionné, notamment lors de la première période. Certains spéculent déjà sur un possible passage vers le 3-5-2. Le choix du onze type en vue de la CAN dépend justement de la stratégie de jeu que Leekens a l’intention de prôner. Les joueurs l’ont d’ailleurs bien compris. C’est ce qui explique cette rude concurrence régnant dans l’effectif algérien. Certains postes font l’objet d’une bataille ardue. On pense notamment au secteur défensif où, hormis l’arrière gauche Ghoulam, aucun autre joueur n’a encore gagné sa place de titulaire.
Hakim S.