Marché

Alger : La récolte des fruits et légumes sera suffisante pour couvrir les besoins des citoyens durant le Ramadhan

La Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’Alger prévoit, pour la saison agricole 2018-2019, des quantités «suffisantes» de fruits et légumes pour couvrir les besoins des citoyens, notamment pendant le mois de Ramadhan prochain, a-t-on appris dimanche, du directeur local, Noui Bouaziz.

Le mois de Ramadhan coïncidera, cette année, avec la période de récolte précoce de plusieurs types de fruits et légumes de large consommation, a indiqué M. Noui dans une déclaration à l’APS, prévoyant une couverture suffisante des récoltes de la saison 2018-2019 des besoins des citoyens lors du mois sacré, notamment en matière d’œufs, de lait et de viandes (rouges et blanches). S’agissant des légumes, la wilaya d’Alger prévoit la récolte de pas moins de 790 tonnes de pommes de terre, sur une superficie de 193 hectares, et quelque 2 600 tonnes de tomate de serres sur une superficie avoisinant les 35 hectares. Les serres participeront au niveau de la wilaya d’Alger à alimenter le marché local à hauteur de 1500 tonnes de courgette sur un champ de 60 hectares, et 810 tonnes de laitue devant être récoltés sur une superficie de 90 hectares. Quelque 2 000 tonnes de poivron et de piment seront également récoltés sur une superficie de 50 hectares par les agriculteurs de la capitale. D’importantes quantités de fruits viendront aussi approvisionner les marchés d’Alger à l’entame du mois sacré, tels que les abricots précoces (3 635 tonnes sur 240 hectares), les agrumes, notamment les oranges (3 400 tonnes sur 170 hectares), et le citron (2 500 tonnes sur 170 hectares), a ajouté le même responsable. Pour ce qui est de la filière viande rouges, M. Noui a précisé que les abattoirs devront assurer 1 124 quintaux de cette matière, outre 5 700 quintaux de viandes blanches, près de 10 millions d’œufs, 3.6 millions litres de lait frais et 800.000 litres pasteurisé par jour. à rappeler que la superficie globale des terres agricoles à la wilaya d’Alger s’élève à 32 526 hectares dont 28 870 hectares exploitées et 13 394 hectares destinées à l’arboriculture fruitière et la vigne. La superficie dédiée aux agrumes au niveau de la wilaya d’Alger est de 6 000 hectares, suivie par les céréales 5 000 hectares, puis viennent d’autres activités agricoles tels que l’oléiculture et la viticulture. La superficie consacrée aux agrumes représente un taux de 20% de l’ensemble des terres agricoles exploitées et 8% de la superficie dédiée aux agrumes à travers le pays, laquelle est répartie sur deux secteurs agricoles, à savoir celui de Baraki et de Birtouta. Dix-neuf types d’agrumes dont treize pour les oranges sont produits au niveau d’Alger qui occupe la sixième place à l’échelle nationale en la matière avec une production ayant dépassé 1 million de quintaux en 2018.