Boulangerie pain

Aïd El Fitr : Près de 50 000 commerçants réquisitionnés

Soucieux de répondre aux besoins alimentaires des citoyens durant les deux jours de la fête de l’Aïd El Fitr, le ministère du Commerce a réquisitionné quelque 49 893 commerçants au niveau national pour assurer la permanence à cette occasion, a indiqué hier dans un communiqué le département de Saïd Djellab. Soit, un nombre de plus de 14 000 opérateurs par rapport à l’année dernière où 35 876 parmi la corporation avaient été réquisitionnés.
En effet, comme chaque année, le département ministériel arrête une liste des commerçants appelés à poursuivre le service durant les deux jours de la fête de l’Aïd El Fitr. Il s’agira de répondre aux besoins des consommateurs par un approvisionnement discontinu et régulier en produits alimentaires et services de large consommation.
«En application des dispositions de l’article 8 de la loi 13-06 modifiant et complétant la loi 04-08 relative aux conditions d’exercice des activités commerciales, les services du ministère du Commerce ont ainsi élaboré un programme à l’effet d’éviter des perturbations dans l’approvisionnement», a précisé la même source qui renvoie au cadre de loi en vigueur.
La liste arrêtée par les services ministériels compte des commerçants opérant dans plusieurs activités. Notamment, et sont appelés à assurer la permanence commerciale de cette fête, «5 376 boulangers, 32 819 commerçants activant dans l’alimentation générale, fruits et légumes, 11 234 dans des activités diverses et 445 unités de production (134 laiteries, 275 minoteries et 36 unités de production d’eaux minérales)», a-t-on appris de même source.
Quant à la hausse du nombre de commerçants réquisitionnés, soit de l’ordre de 39%, la raison avancée par le ministère est quelque peu à nuancer. Et pour cause, si réquisition il y a, c’est bien pour justement assurer «disponibilité et fluidité des produits notamment de large consommation», précise le communiqué. Ce que le ministère n’a pas précisé par contre, le fait que par le passé, plusieurs commerçants n’ont pas respecté l’instruction. Sur ce, et à l’effet de veiller sur le respect de la permanence, quelque 2 277 contrôleurs seront déployés à travers le pays pour le suivi de l’application de l’instruction ministérielle. Il convient de souligner que l’instauration de la permanence de l’Aïd a été faite en 2012 après l’amendement de la loi fixant les conditions de l’exercice des activités commerciales. Enfin, s’agissant des contrevenants, autrement les commerçants qui n’ont pas respecté la permanence, ils encourent une amende d’entre 30 000 et 200 000 DA.
Farid G.