Agriculture : Hausse de la surface consacrée aux légumes secs à Constantine

La surface réservée dans la wilaya de Constantine aux légumes secs qui ne dépassait pas l’année dernière 4.410 hectares a atteint au titre de la campagne agricole 2017-2018 les 6.000 hectares, a-t-on appris lundi, auprès de la direction des services agricoles (DSA).

Le chef du service production agricole à la DSA, Djameleddine Benseradj, a précisé que la filière légumineuse dans la wilaya de Constantine a connu ces dernières années un «bond qualitatif» en matière de superficie et de rendement, notant que l’objectif tracé, à savoir atteindre 5 600 hectares a été dépassé avec la mobilisation de 6 000 hectares. Le même responsable a précisé que 1.220 ha ont été alloués aux pois chiche, 2.385 ha aux lentilles, 1.200 ha aux fèves et 140 ha aux haricots. L’organisation des campagnes de sensibilisation quant à l’importance de la résorption des terres en jachère qui ont dépassé cette année les 15.000 hectares et leur intégration dans le cycle productif, l’efficacité de la stratégie de soutien à l’agriculture à l’échelle locale et son exploitation en faveur des cultures de céréales et légumes secs, sont les facteurs ayant favorisé la hausse de cette superficie, a-t-il fait savoir. L’augmentation de la surface consacrée à cette production est due également au suivi de l’itinéraire technique, la disponibilité des semences de meilleure qualité et l’accompagnement des agriculteurs, ce qui a permis la hausse de leurs revenus et la diminution de la facture d’importation de ce produit alimentaire, a ajouté la même source, notant qu’un rendement moyen de 12 quintaux /hectare de lentilles et de 9 quintaux/hectare de pois chiche ont été recensés pendant la récente saison agricole. La réussite de cette culture est surtout tributaire de la quantité de précipitations (pluie), a affirmé M. Benseradj, soulignant que les précipitations enregistrées jusqu’à présent annoncent une «bonne» récolte pour cette année.
Les services agricoles de la wilaya de Constantine œuvrent avec la collaboration des partenaires de ce secteur à l’organisation des sessions de vulgarisation à destination des fellahs activant dans cette filière, visant la promotion de leurs connaissances et le développement de leur production agricole, a-t-on signalé de même source.