Hammad

Abderrahmane Hammad, à propos des préparatifs aux JM-2022 : «Il y a du retard, nous espérons l’accélération du rythme des travaux»

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Abderrahmane Hammad, a reconnu samedi à Alger, qu’il existe un retard au niveau de quelques infrastructures sportives appelées à abriter les Jeux méditerranéens prévus en 2022 à Oran. «Nous avons pris connaissance de l’avancement des travaux. C’est vrai, qu’il n’y a pas de grand retard au niveau de l’organisation, mais nous avons constaté des choses au niveau des infrastructures sportives qu’il faudrait y remédier très rapidement, car la compétition approche à grands pas» a déclaré le président du COA, en marge de la journée «Sport et Média» organisée à l’occasion de la commémoration du 57è anniversaire de la création de l’instance olympique algérienne et de la journée nationale de la presse. «Nous souhaitons que le rythme des travaux s’accelère davantage, surtout que les grandes répétitions devraient se dérouler une année avant le début des Jeux». a t-il ajouté. Le responsable de l’instance olympique a affirmé d’autre part «qu’il ne manquera pas d’assister le Comité d’organisation car le principal objectif consiste à réussir cet évènement». Concernant les médailles convoitées par les sportifs algériens dans les prochaines grandes manifestations internationales, le président du COA, a refusé d’avancer le moindre pronostic. «Je ne pourrai avancer de pronostic sur le nombre de médailles susceptibles d’être engrangées par nos athlètes lors des prochaines grandes compétitions, cela est du ressort des fédérations sportives nationales, que nous allons accompagner et assister», a t-il indiqué. La 19e édition des Jeux méditerranéens était, rappelle t-on, programmée pour l’été-2021. avant d’être reportée d’une année (25 juin – 5 juillet 2022) en raison de la situation sanitaire liée au Coronavirus (COVID-19) alors que les Jeux olympiques de Tokyo, se dérouleront en été 2021.