tebbounep2

ABDELMADJID TEBBOUNE AU TÉLÉPHONE AVEC MICHEL AOUN : « L’Algérie est entièrement solidaire avec le Liban »

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a eu, hier, un entretien téléphonique avec le président libanais, Michel Aoun, au cours duquel il s’est enquis de la situation dans ce pays, suite à l’explosion ayant secoué mardi le port de Beyrouth, indique un communiqué de la présidence de la République. « Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a eu ce jour un entretien téléphonique avec son frère le président de la République libanaise, Michel Aoun, au cours duquel il s’est enquis de la situation dans son pays, suite à l’explosion ayant secoué, hier, le port de Beyrouth, faisant des dizaines de morts, des milliers de blessés et d’énormes dégâts matériels », précise le communiqué. À cette occasion, « le président de la République a réitéré à son frère le président Michel Aoun, à son peuple frère et aux familles des victimes de l’explosion les condoléances de l’Algérie et ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés », ajoute la même source. Le président Tebboune l’a également assuré, une nouvelle fois, de « l’entière solidarité de l’Algérie avec le Liban dans cette douloureuse épreuve et de sa disponibilité à répondre aux besoins qu’il exprimera pour atténuer l’ampleur de la catastrophe », conclut le communiqué.
R. N.

Deux Algériens légèrement blessés
Le ministère des Affaires étrangères a annoncé, hier, que deux ressortissants algériens avaient été légèrement blessés lors des explosions qui ont secoué, mardi, la ville de Beyrouth. « Jusqu’à présent aucune présence de ressortissants algériens n’a été signalée au niveau des hôpitaux de Beyrouth ». Après ma déclaration préliminaire, faite quelques heures après les explosions ayant secoué mardi 4 août le port de Beyrouth, nous avons confirmé aujourd’hui que deux (02) ressortissants algériens étaient légèrement blessés et jusqu’à présent aucune présence de ressortissants algériens n’a été signalée au niveau des hôpitaux de Beyrouth », a déclaré le porte-parole du MAE, Abdelaziz Benali Cherif. « Des maisons et locaux commerciaux appartenant à trois (03) ressortissants algériens ont été considérablement endommagés, tandis que les biens de trois (03) autres ressortissants algériens, ainsi que le siège de notre ambassade à Beyrouth et la résidence de l’ambassadeur ont été légèrement touchés (vitres des fenêtres brisées) », précise le MAE. « Le bilan de ces tragiques explosions fait l’objet de suivi par notre représentation diplomatique en vue d’évaluer son impact sur la communauté algérienne, résidant au Liban frère », a assuré Benali Cherif.
R. N.