Viande

Abattoirs d’Alger : Plus de 75 000 kg de viande rouge depuis le début de l’année

La rentabilité des abattoirs d’Alger en matière de viande rouge contrôlée par les médecins vétérinaires, a dépassé les 75.000 kg durant les neuf derniers mois, a-t-on appris dimanche auprès de l’inspecteur vétérinaire de la wilaya d’Alger, Yousfi Abdelhalim. «Les abattoirs d’Alger (Ruisseaux, El Harrach, les Eucalyptus et Zéralda) ont enregistré lors des neuf derniers mois un rendement de 75.000 kg de viande rouge et plus de 41.000 kg de viande blanche, contre une productivité de 21.170 kg de ressources halieutiques contrôlées par les médecins vétérinaires installés au niveau des poissonneries d’Alger»», a précisé le même responsable dans une déclaration à l’APS.
M. Yousfi a fait savoir, dans ce sens, que les vétérinaires de la wilaya avaient contrôlé, durant la même période au niveau de l’aéroport international Houari Boumediene, du port d’Alger et des ports secs, plus de 1.882 quintaux de viandes bovines importées. Aussi, 400 têtes bovines importées dans le cadre de l’élevage de vaches laitières ont été contrôlées outre 7.065 veaux destinés à l’engraissement et 19.057 têtes bovines destinées à l’abattage. Concernant les apiculteurs, M. Yousfi a indiqué que la wilaya d’Alger recensait près de 250 apiculteurs, avec une quantité de miel produite estimée à 35.613,5 kg durant les derniers mois. Le bilan de l’inspection a fait état de la saisie et de la destruction, au niveau de plusieurs boucheries et points de vente de volailles, de 11.436.3 kg de viande blanche et 3.767 kg de viande rouge impropre à la consommation, a ajouté le même responsable. Menée au niveau des abattoirs d’Alger, l’opération d’inspection vétérinaire avait permis d’éviter l’abattage de nombre de têtes bovines touchées par la fièvre aphteuse durant l’été dernier notamment à l’abattoir des ruisseaux. Aucun foyer de cette maladie n’a été enregistré chez les éleveurs de bétail à la wilaya d’Alger. M. Yousfi a souligné que les éleveurs des bovins de la capitale ont bénéficié d’un lot de vaccins anti-fièvre aphteuse de 5.000 doses, et ce dans le cadre de la campagne de vaccination contre cette maladie qui a été lancée le 15 octobre, et se poursuivra tout au long des trois mois à venir.